Landebaëron est une commune des Côtes d’Armor. Elle se trouve en Trégor dans le Petit Trégor. Elle se situe à 12 km au nord de Guingamp.

Mise à jour le 21/12/2023.

■ Des informations sur Landebaëron

Département : Côtes d’Armor
Arrondissement : Guingamp
Canton : Bégard
Intercommunalité : Guingamp Paimpol Agglomération

Pays historique
: Le Trégor
Pays traditionnel : Le Petit Trégor

Gentilé : Landebaëronnais, Landebaëronnaises
Population : 175 hab. (2020)
Densité : 27 hab./km²
Superficie : 6,44 km²

Adresse de la mairie : 1 Hent Skol, 22140 Landebaëron
Position : 48.636583, -3.20878
Altitude : 81 m.

Communes limitrophes : BrélidyPlouëc-du-TrieuxSquiffiecKermoroc’hSaint-Laurent

Quelques cartes :

Carte de la Bretagne
Vignette Côtes d'Armor
Vignette cantons des Côtes d'Armor
Vignette Trégor

■ Toponymie de Landebaëron

L’on fait communément provenir le nom de Landebaëron du breton lann baron, l’ermitage du baron. Cela est toutefois improbable, la seigneurie de Grandbois, dont le siège se trouvait dans cette paroisse, n’ayant obtenu le rang de baronnie que très postérieurement à la première forme connue de ce nom. Il est également possible que ce nom se réfère à l’ermitage d’un saint appelé Patron ou Pazron. Mais ce personnage, qui a été rapproché du saint gallois Petrwn, n’ai pas autrement identifié.
En breton, la commune se nomme Landebaeron.

■ Histoire de la commune de Landebaëron

Le site est très anciennement et, semble-t-il, assez densément occupé. En témoignent encore quelques mégalithes. Cette occupation se maintient par la suite, comme le montre le « trésor de Landebaëron »,découvert en 1965 dans le champ de Mezou-Gaudez et qui contient 5 089 pièces de bronze romaines enfouies en 275. La toponymie, de nombreuses découvertes de débris gallo-romains et de photographies aériennes permettent de mettre en évidence la présence dans le sol d’habitats encore à mettre au jour.
À propos de Kergollet, la ville perdue, des actes du VIe siècle parlent même d’un monastère de Labebaëron, qui remplace sans doute un édifice gallo-romain dont on déterre encore des vestiges.
Du Moyen Âge, la commune conserve, au village de Coatmeur (Grandbois), les traces d’une motte féodale, vestige de l’ancien château de la seigneurie de ce nom. L’ancienneté de la paroisse est attestée moins par les textes, qui la mentionnent dès 1435, que par l’église Saint-Maudez cité en 1348. En 1451, le sire de Grandbois est fait banneret par le duc Pierre II, ce qui vaut à se seigneurie le titre de baronnie.
Un certain nombre de toponymes marquent aussi la présence sur ce territoire des hospitaliers ou des templiers, sans que puisse connaître précisément la nature et l’importance de leur implantation.
La commune, dont le nombre d’habitants n’a jamais dépassé 600 est restée essentiellement agricole jusqu’au XXe siècle.

Vue générale du bourg et de l'église de Landebaëron au début des années 1900.
Vue générale du bourg et de l’église de Landebaëron au début des années 1900.

■ Situation géographique

La position de la commune de Landebaëron. N’hésitez pas à naviguer sur cette carte pour faire de belles découvertes en Bretagne.

Catégories : CommunesCôtes d'Armor