Plogonnec est une commune du département du Finistère. Elle se trouve en Cornouaille en pays Glazig. Elle se situe à 13 km au nord de la ville de Quimper.

Mise à jour le 10/08/2022.

Des informations sur Plogonnec

Département : Finistère
Arrondissement : Quimper
Canton : Quimper-1
Intercommunalité : Quimper Bretagne Occidentale

Pays historique
: La Cornouaille
Pays traditionnel : Le Pays Glazig

Gentilé : Plogonnécois, Plogonnécoises ou Plogonnistes
Population : 3 178 hab. (fleche verte 2019) – 3 156 hab. (2017)
Densité : 59 hab./km²
Superficie : 54,14 km²

Adresse de la mairie : Rue de la Mairie, 29180 Plogonnec
Site internet : www.plogonnec.fr

Communes limitrophes : LocronanQuéménévenLandrévarzecQuimperGuengatLe JuchKerlaz

Quelques cartes
Carte de la Bretagne Carte du département du Finistère (29) en Bretagne. Carte du pays historique de Cornouaille en Bretagne.
fleche verte Voir toutes les cartes.

Toponymie de Plogonnec

L’origine du nom vient de l’ancien breton ploe, paroisse, et de Conec appelé aussi Trégonnec, le saint fondateur.
En breton, la commune se nomme Plogoneg.

Histoire de la commune de Plogonnec

La commune possède des traces d’occupation ancienne. Des haches polies du Néolithique, des tumuli de l’âge du bronze et des stèles funéraires de l’âge du fer le démontrent. Plusieurs enceintes de terre et lotte témoignent de fortifications du haut ou du début du bas Moyen Âge.

La paroisse est une fondation du haut Moyen Âge. L’existence d’un bourg nommé Ploe-Gonnoc est attestée en 1203, alors que l’église est sous le patronage de saint Thurien.

La famille de Névet est la plus connue des lignées seigneuriales de la paroisse. Cependant, pour des raisons liées aux droits seigneuriaux, les Névet s’installent à Lézargant en Kerlaz au XVe siècle.

La population, qui est de 2 170 habitants en 1790, augmente régulièrement tout au long du XIXe siècle pour atteindre son maximum avant la Première Guerre mondiale. Elle baisse ensuite jusqu’aux années 1960 avant de réamorcer une croissance liée à la proximité de Quimper.

Sortie de la noce de l'église Saint-Thurien de Plogonnec au début des années 1900.
Sortie de la noce de l’église Saint-Thurien de Plogonnec. Carte postale du début des années 1900.

Blason de la commune de Plogonnec

Blason de la commune de Plogonnec.
Blason de la commune de Plogonnec.

Description
D’azur à la fasce d’or, chargée d’un léopard morné de gueules, accompagnée en chef de trois couronnes et en pointe de trois mouchetures d’hermine, le tout aussi d’or et posé en fasce.

Détails
Le bleu du blason symbolise d’une part le pays Glazik, auquel appartient Plogonnec, et d’autre part le ruisseau qui sépare Plogonnec de Kerlaz et que le Baron du Névet (léopard rouge sur fond jaune)traversa pour se rendre indépendant de l’Évêché de Cornouaille. Les couronnes d’or rappellent rappellent Notre-Dame-de-Tréguron (trois couronnes), vénérée dans la chapelle du Seznec, au pardon de laquelle on pouvait voir autrefois en grand nombre des lutteurs, des joueurs de soule, des athlètes, des bateleurs, des comédiens. Les trois hermines d’or représentent les trois agglomérations actuelles de la commune de Plogonnec : le Bourg, le Croëzou, et Saint Albin.
Source : wikipedia.org

Situation géographique

Catégories : Non classé