Guengat est une commune du département du Finistère. Elle se trouve en Cornouaille dans le Pays Glazig. Elle est limitrophe avec la ville de Quimper.

Mise à jour le 10/08/2022.

Des informations sur Guengat

Département : Finistère
Arrondissement : Quimper
Canton : Quimper-1
Intercommunalité : Communauté d’agglomération Quimper Bretagne Occidentale

Pays historique
: La Cornouaille
Pays traditionnel : Le Pays Glazig

Gentilé : Guengatais, Guengataises
Population : 1 828 hab. (2019) – 1 782 hab. (2017)
Densité : 80 hab./km²
Superficie : 22,72 km²

Adresse de la mairie : 25 Rue de la Mairie, 29180 Guengat
Site internet : www.guengat.fr

Communes limitrophes : PlogonnecQuimperPlonéis GourlizonLe Juch

Quelques cartes
Carte de la Bretagne Carte du département du Finistère (29) en Bretagne. Carte du pays historique de Cornouaille en Bretagne.
fleche verte Voir toutes les cartes.

Toponymie de Guengat

L’origine du nom vient d’un anthroponyme de l’ancien breton uuin, blanc, bien heureux et cat, combat.
En Breton, la commune se nomme Gwengad.

Histoire de la commune de Guengat

Le site de Kervouster atteste l’existence prolongée de groupes humains dès le Paléolithique moyen. La présence de groupes sédentaires au Néolithique et à l’âge du bronze est démontrée par la découverte de haches polies et de tumuli. Des urnes cinéraires gallo-romaines ont également été exhumées.

Berceau de la famille du même nom, le château de Guengat, aujourd’hui en ruine, est mentionné en 1202. Les premiers représentants connus de la famille de Guengat sont Bernard-Rolland et Guyomard, au milieu du XIVe siècle.

Au XVe siècle, Jehan du Guengat est chambellan et conseiller du duc Jean V. Avant la réunion de la Bretagne et de la France, les seigneurs de Guengat font partie de l’entourage ducal et portent la chaise de l’évêque de Cornouaille lorsque celui-ci fait son entrée à Quimper.

Durant les guerres de la ligue, à la fin du siècle, Jacques II de Guengat prend le parti du roi Henry IV. Les habitants de Quimper assiègent alors son château en mars 1591 et le forcent ainsi à se rendre. Jacques II de Guengat est contraint de se réfugier à Brest.

En 1800, la population de cette commune rurale est de 960 personnes. Son nombre croît jusqu’en 1906 pour atteindre 1506 habitants, puis amorce une baisse jusqu’en 1962, époque où la courbe retrouve sa croissance liée à la proximité immédiate de la capitale cornouaillaise.

Le calvaire de l'église Saint-Fiacre à Guengat au début des années 1900.
Le calvaire de l’église Saint-Fiacre de Guengat. Carte postale du début des années 1900.

Blason de la commune de Guengat

Blason de la commune de Guengat.
Blason de la commune de Guengat.

Description
D’azur aux trois mains dextres appaumées d’argent.

Détail
Il s’agit des armes de la famille De Guengat.
Source : wikipedia.org





Situation géographique

Catégories : Non classé