Coat-Méal est une commune situé dans le nord du département du Finistère. Elle fait partie du pays historique du Léon. Elle se trouve à 15 km au nord de la ville de Brest.

Mise à jour le 05/08/2022.

Des informations sur Coat-Méal

Département : Finistère
Arrondissement : Brest
Canton : Plabennec
Intercommunalité : CC du Pays des Abers

Pays historique : Le Léon
Pays traditionnel : Le Bas-Léon

Gentilé : Coat-Méaliens, Coat-Méaliennes.
Population : 1 114 hab. (fleche verte 2019) – 1 100 hab. (2017)
Superficie : 10,82 km²
Densité : 103 hab./km²

Adresse : Mairie de Coat-Méal – 12, Rue du Garo – 29870 Coat-Méal
Site internet : www.coat-meal.fr

Communes limitrophes : PlouguinTréglonouPlouvienBourg-BlancMilizac-Guipronvel.

Quelques cartes
Carte de la Bretagne Carte du département du Finistère (29) en Bretagne. Carte du département du pays historique du Léon en Bretagne.
fleche verte Voir toutes les cartes.

Étymologie de Coat-Méal

Le nom de la commune est reconnue sous les formes de Coetmeur et Coat Meal en 1173.
L’origine du nom vient du breton koat, bois et de l’ancien breton maël, chef.
En breton, la commune de Coat-Méal se nomme Koz-Meal.

Histoire de la commune de Coat-Méal

La châtellenie de Coat-Méal, qui s’étend de l’Aber-Benoît à la mer et a son siège à Castel-Huel, fait partie des trois châtellenies découpées dans la vicomté d’Hervé de Léon en 1179. À partir de 1363, le domaine est rattaché à la maison de Rohan, qui possède la vicomté de Landerneau. Depuis lors, les biens de la châtellenie changent plusieurs fois de mains et sont disloqués.

À la Révolution, le territoire de la commune s’étend sur 43 hectares seulement qui comprennent le bourg actuel et Casteh-Huel. En 1830 se pose la question du maintien ou de sa disparition.

La loi du 24 juillet 1875 raffermit la position de Coat-Méal, et ampute en sa faveur la commune de Plouguin d’environ 1000 hectares, lui donnant sa configuration actuelle.

La rue principale et les écoles dans le bourg de Coat-Méal (29).
La rue principale et les écoles dans le bourg de Coat-Méal (29). Carte postale du début du XXe siècle.

Blason de la commune de Coat-Méal

Blason de la commune de Coat-Méal.
Blason de la commune de Coat-Méal.

Description
D’or, chargé en chef d’une tour ouverte et ajourée du champ, accompagnée de deux mouchetures d’hermine, le tout de sable et de même hauteur. A la pile, parti d’azur et de sinople. Sur le tout un calvaire issant de la pointe.
Détail
L’or et le noir sont les deux couleurs du Léon, ancien comté dont l’appartenance à la Bretagne est ici symbolisée par les hermines. Le rouge situé en bas du blason était la couleur utilisée par les familles nobles qui se sont succédé tant à Kérascoët que dans les manoirs du bourg. La tour évoque le Castel Huel, jadis siège de la vicomté de Coat-Méal, bâti au sommet d’une motte figurée par la pile bleue et verte. Le calvaire rappelle les nombreux lieux sanctifiés (croix et calvaires) édifiés par les seigneurs pour commémorer les événements survenus sur la commune. Les couleurs utilisées en pointe représentent la campagne de Coat-Méal, le bleu étant pour les plans d’eau et les rivières, le jaune pour la vocation agricole (moisson), le vert pour les bois et les taillis.
Source : wikipedia.org

Situation géographique

Catégories : Non classé