Trémel est une commune du département des Côtes d’Armor. Elle se situe dans le Trégor dans le pays du Grand Trégor. Elle se situe à 23 km au sud-ouest de Lannion.

Des informations sur Trémel

Département : Côtes d’Armor
Arrondissement : Lannion
Canton : Plestin-les-Grèves
Intercommunalité : Lannion Trégor Communauté

Pays historique
: Le Trégor
Pays traditionnel : Le Grand Trégor

Gentilé : Trémélois, Tréméloises
Population : 411 hab. (2017)
Densité : 34 hab./km²
Superficie : 11,93 km²

Adresse de la mairie : 24 Rue Beaumanoir, 22310 Trémel
Site internet : www.tremel.bzh

Communes limitrophes : Plestin-les-GrèvesPlufurPlounérinPlouégat-MoysanPlouigneauPlouégat-Guérand

Toponymie de Trémel

L’origine du nom vient de l’ancien breton treb, village, et maël, prince, chef , ou de saint Maël, qui ne laisse pourtant aucune trace de culte dans la commune.

En breton, la commune se nomme Tremael.

Histoire de la commune de Trémel

Sous l’Ancien Régime, Trémel est une trève dans la partie méridionale de la paroisse de plestin. L’église Notre-Dame de Trémel est incendiée en 1590 par les troupes de la Ligue, dont l’un des chefs de bande, La Fontenelle, possède le manoir de Trébiand sur le territoire de la paroisse.

En 1790, les habitants de Trémel participe à l’élection de la première municipalité de Plestin-les-Grèves et demandent en 1792 à former une municipalité indépendante. Entre 1793 et 1795, Trémel est appelé commune, mais à partir de l’an IV (1796), les actes de la municipalité se passent de nouveau dans la maison commune de Plestin-les-Grèves. Les communes sont définitivement séparées par la loi du 30 août 1838.

Une chapelle protestante est construite à Uzel-en-Trémel à partir de 1861 ; le premier mariage protestant est célébré l’année suivante, alors que la chapelle est encore en construction.

À partir de 1845, Trémel est un fief protestant important. Le pasteur Jenkins y fonde une mission, dirigée par l’écrivain Guillaume Ricou, puis par son petit-fils, Guillaume Le Coat. Leur journal, le Trémélois, paraît de 1888 à 1914.

L'église Notre-Dame-de-la-Merci sur la commune de Trémel au début des années 1900.
L’église Notre-Dame-de-la-Merci sur la commune de Trémel au début des années 1900.

Blason de la commune de Trémel

Blason de la commune de Trémel.
Blason de la commune de Trémel.

Description
Écartelé, au premier et au quatrième d’azur au croissant d’or, au deuxième et au troisième d’or à l’arbre d’azur.
Source : wikipedia.org







Situation géographique

Catégories : Non classé