Plouigneau est une commune du département du Finistère. Elle se trouve à 10 km à l’est de la ville de Morlaix dans le Pays du Trégor.

Mise à jour le 10/08/2022.

Des informations sur Plouigneau

Département : Finistère
Arrondissement : Morlaix
Canton : Plouigneau
Intercommunalité : Morlaix Communauté

Pays historique
: Le Trégor
Pays traditionnel : Le Bas-Trégor

Gentilé
: Ignaciens, Ignaciennes
Population : 5 086 hab ( 2019) – 5 107 hab. (2017)
Densité : 78 hab./km²
Superficie : 64,82 km²

Adresse de la mairie
: Place du Général de Gaulle, 29610 Plouigneau
Site internet
: www.plouigneau.fr

Communes limitrophes : PlouigneauLannéanouScrignacLe Cloître-Saint-ThégonnecPlourin-lès-Morlaix

Quelques cartes
Carte de la Bretagne Carte du département du Finistère (29) en Bretagne. Carte du pays historique du Trégor en Bretagne.
fleche verte Voir toutes les cartes.

Toponymie de Plouigneau

L’origine du nom vient de l’ancien breton ploe, paroisse et de saint Gwiniau.
En breton, la commune se nomme Plouigno.

Histoire de la commune de Plouigneau

L’occupation du territoire à la préhistoire est attestée par de nombreux vestiges, comme le menhir de Crec’h-Edern, le tumulus de Cazin, la tombe de l’âge du bronze de la chapelle du Mûr ou encore des outils et des haches polies.

À l’époque gallo-romaine, le territoire est traversé par les voies MorlaixCorseul et Carhaix Lanmeur – Primel. Un oppidum est établi à Castel-Dinan.

La paroisse de Plouigneau remonte au VIe siècle, mais sa première mention date de XIe siècle. Au Moyen Âge, elle est partagée en plusieurs fiefs, Castel Dinan, Coat ar Ferté, Kerviniou ou encore Bourouguel. En 1427, les registres de réformations des feux signalent vingt-deux familles nobles dans la paroisse. Durant les guerres de Religion, les Morlaisiens adoptent le parti de la Ligue.

Au XVIIe et au XVIIIe siècles, la paroisse connaît une certaine prospérité générée par l’agriculture et l’élevage. Après la Révolution de 1789, la commune de Plouigneau est d’abord rattachée au canton de Plougonven avant de dépendre de celui du Ponthou. Quelques années plus tard, elle devient chef-lieu de canton aux dépens du Ponthou.

Durant la seconde moitié du XIXe siècle, la gare desservant la ligne Paris-Brest connaît une importante activité, avec l’embarquement des bestiaux provenant des foires de la région et le commerce des légumes, de grains, d’engrais, de vin, de bois et de ciment.

Lors de la Seconde Guerre mondiale, la ville subit l’occupation allemande et connaît un important bombardement le 9 août 1944.

Le clocher de l'église Saint-Ignace de Plouigneau au début des années 1900.
Le clocher de l’église Saint-Ignace de Plouigneau. Carte postale du début des années 1900.

Blason de la commune de Plouigneau

Blason de la commune de Plouigneau.
Blason de la commune de Plouigneau.

Description
De sinople à la croix celtique alésée d’or.

Détails
La croix celtique rappelle l’évangélisation de la région par les moines venus d’outre-Manche. La couleur verte évoque la terre celte d’Irlande.
Source : wikipedia.org




Situation géographique

Catégories : Non classé