Carhaix-Plouguer est une commune du centre Bretagne située le Finistère à la jonction entre le Morbihan et les Côtes d’Armor. Elle fait partie du Pays du Poher.

Mise à jour le 10/08/2022.

Des informations sur Carhaix-Plouguer

Département : Finistère
Arrondissement : Châteaulin
Canton : Carhaix-Plouger
Intercommunalité : CC Poher Communauté

Pays historique
: La Cornouaille
Pays traditionnel : Le Pays Poher

Gentilé
: Carhaisiens, Carhaisiennes
Population : 7 155 hab. ( 2019) – 7 174 hab. (2017)
Densité : 277 hab./km²
Superficie : 25,81 km²

Adresse de la mairie
: Place de la Mairie, 29270 Carhaix-Plouguer
Site internet
: www.ville-carhaix.bzh

Communes limitrophes : PlounévézelTréffrinLe MoustoirPlévinMotreffSaint-HerninCléden-PoherKergloff

Quelques cartes
Carte de la Bretagne Carte du département du Finistère (29) en Bretagne. Carte du pays historique de Cornouaille en Bretagne.
fleche verte Voir toutes les cartes.

Étymologie de Carhaix-Plouguer

L’origine du nom vient du bas latin carofes, lieu de carrefour, puis interprété par la suite comme venant du vieux breton caer, lieu fortifié, et de la princesse Ahes, fille du roi Gradlon. Plouguer vient du vieux breton ploe, paroisse, caer, ville fortifiée.
En breton, la commune se nomme Karaez-Plougêr.

Histoire de la commune de Carhaix-Plouguer

Dans la vague d’urbanisation de l’Empire romain, vers 10-20 ap. J.C., naît la ville de Vorgium, dont les bretons insulaires utilisent les vestiges pour leur propres constructions au Ve et VIe siècle. Nominoé, peut-être né près de Carhaix, est comte de Vannes avant de devenir le maître de la Bretagne en 845.

Lors de la guerre de succession de Bretagne, après la bataille de La Roche Derrien en 1347, Charles de Blois, gravement blessé, est amené à Carhaix avant d’être transporté en Angleterre. C’est en 1363 que Du Guesclin libère la ville de l’occupation anglaise.

Carhaix est très affecté par les guerres entre ligueurs et partisans d’Henri IV, et notamment par le pillage, en 1590, mené par ces derniers. La même année, Du Liscoët, blessé, fait mettre le feu à une partie de la ville, et la population doit se réfugier à Morlaix, à Concarneau ou à Quimper. Sous Louis XIV et Louis XV, la prospérité revient, et l’activité commerciale se développe. Les foires y sont importantes, et des marchands drapiers s’installent dans la ville. Cependant, la paysannerie se révolte en 1675 contre les charges excessives dues à la gabelle, d’où le nom de « révolte du Papier Timbré ».

Le canal de Nantes à Brest apporte un surcroît d’activité de 1832 à la Seconde Guerre mondiale. Carhaix devient alors le siège d’une kommandantur allemande et, à la fin de la guerre, manque d’être détruit.

La rue du Général Lambert à Carhaix-Plouguer dans les années 1900.
La rue du Général Lambert à Carhaix-Plouguer. Carte postale du début des années 1900.

Blason de Carhaix-Plouguer

Blason de la commune de Carhax-Plouguer.
Blason de la commune de Carhax-Plouguer.

Description
D’or au boeuf de sable colleté, clariné et accorné d’argent.
Détail
Présent sur l’armorial d’Hozier de 1696.
source : wikipedia.org






Situation géographique

Catégories : Non classé