Plouégat-Guérand est une commune du département du Finistère. Elle se trouve à 15 km à l’est de la ville de Morlaix dans le Pays du Trégor.

Mise à jour le 10/08/2022.

Des informations sur Plouégat-Guérand

Département : Finistère
Arrondissement : Morlaix
Canton : Plouigneau
Intercommunalité : Morlaix Communauté

Pays historique
: Le Trégor
Pays traditionnel : Le Bas-Trégor

Gentilé
: Plouégatais, Plouégataises
Population : 1 063 hab. ( 2019) – 1 067 hab. (2017)
Densité : 61 hab./km²
Superficie : 17,29 km²

Adresse de la mairie
: 13 Place du Bourg, 29620 Plouégat-Guérand

Communes limitrophes : GuimaëcPlestin-les-GrèvesTrémelPlouégat-MoysanPouigneauLanmeur

Quelques cartes
Carte de la Bretagne Carte du département du Finistère (29) en Bretagne. Carte du pays historique du Trégor en Bretagne.
fleche verte Voir toutes les cartes.

Toponymie de Plouégat-Guérand

L’origine du nom vient du vieux breton ploe, de saint Agat, ou Égat, et de la seigneurie de Guerrand.
En breton, la commune se nomme Plegad-Gwerann.

Histoire de la commune de Plouégat-Guérand

L’occupation ancienne du site est attestée par un tumulus de l’âge du bronze à Porsmeur et une stèle de l’âge du fer à Kerbuel.

La paroisse set constitué au haut Moyen Âge par saint Agat, saint breton obscur. L’appellation Ploegat-Gallon est attestée vers 1330, du nom des seigneurs du lieu, qui prennent par la suite celui de Guerrand. En 1637, leur terre est érigée en marquisat par Louis XIII.

Quatre foires annuelles témoignent des activités dominantes de la commune : l’agriculture et l’élevage. La foire de Pont-Menou est même considérée comme l’une des plus importantes de l’évêché de Tréguier. Initialement organisée autour de la chapelle Sainte-Marguerite, sur le chemin de Lannion à Morlaix, elle est transférée au bourg de Plouégat-Guérrand à la fin du XIXe siècle.

L’important domaine forestier est exploité par des bûcherons, des sabotiers et des scieurs, avant l’installation de scieries.

Dès 1846, l’Écho de Morlaix signale que la marine a été approvisionnée en bois de chauffe par Plouégat-Guerrand et ses environs. La population s’élève à cette époque à 2 000 habitants pour se réduire à 730 en 1970, à la suite de l’exode rurale. Puis la commune connaît un nouvel essor lié à la proximité de Morlaix.

Le château de Guérand sur la commune de Plouégat-Guérand.
Le château de Guérand sur la commune de Plouégat-Guérand. Carte postale du début des années 1900.

Situation géographique

Catégories : Non classé