Plestin-les-Grèves est une commune littorale du département des Côtes d’Armor. Elle se trouve dans le Trégor. Elle se situe à 17 km à l’ouest de Lannion.

Des informations sur Plestin-les-Grèves

Département : Côtes d’Armor
Arrondissement : Lannion
Canton : Plestin-les-Grèves
Intercommunalité : Lannion Trégor Communauté

Pays historique
: Le Trégor
Pays traditionnel : Le Grand Trégor

Gentilé : Plestinais, Plestinaises
Population : 3 591 hab. (2017)
Densité : 104 hab./km²
Superficie : 34,52 km²

Adresse de la mairie : 1 Place de la Mairie, 22310 Plestin-les-Grèves
Site internet : www.plestinlesgreves.bzh

Communes limitrophes : LocquirecGuimaëcPlouégat-GuérandTrémelPlufurTréduder

Toponymie de Plestin-les-Grèves

L’origine du nom vient de l’ancien breton ploe, paroisse, et du nom du saint fondateur, Gestin.

En breton, la commune se nomme Plistin.

Histoire de la commune de Plestin-les-Grèves

Au Ve siècle, les émigrants bretons conduits par Gestin s’installent sur La Lieu-de-Grève. Ils occupent les fondations d’un fanum gallo-romain.

Les premiers documents historiques relatifs à Plestin remontent au XIe siècle : ils mentionnent le prieuré du Roc’h-Hirglas, ou Grand-Rocher, fondé par l’abbaye du Mont-Saint-Michel, à la suite d’une donation faite en 1086 par Hugues, évêque de Tréguier.

Plestin relève judiciairement de la châtellenie de Guingamp. En 1590, la milice locale, commandée par le seigneur de Kermalhouézan se fait massacrer par des détachements des garnisons de Coatfrec et de Tonquédec. Il s’ensuit de sanglants combats : une soixantaine de maisons sont brûlées. Pendant les guerres de la Ligue, la plupart des vieilles familles sont décimées, et les anciens manoirs nobles sont transformés en fermes.

La prospérité revient au XVIIIe siècle : Plestin produit en abondance des céréales, du chanvre et du lin, qui sont exportés au port de Toul-an-Héry. Cette situation économique confortable, et l’absence d’aristocratie militante, permet le passage au nouveau régime sans trop de heurts. La première municipalité est élue en 1791.

Au XIXe siècle, la commune connaît une relative aisance : le port expédie les produits du canton à Lannion, Tréguier, Morlaix et Bordeaux, avant de se transformer peu à peu en port de plaisance.

Vue générale de la place de Plestin-les-Grèves au début des années 1900.
Vue générale de la place de Plestin-les-Grèves au début des années 1900.

Blason de la commune de Plestin-les-Grèves

Blason de la commune de Plestin-les-Grèves.
Blason de la commune de Plestin-les-Grèves.

Description
D’argent au chevron de sable accompagné de trois étoiles du même.
Source : wikipedia.org








Situation géographique

Catégories : Non classé