Plouzané est une commune du département du Finistère. Sa proximité avec la ville de Brest a grandement favorisée son développement urbain.

Mise à jour le 05/08/2022.

Des informations sur Plouzané

Département : Finistère
Arrondissement : Brest
Canton : Brest-3
Intercommunalité : Brest Métropole

Pays historique
: Le Léon
Pays traditionnel : Le Bas-Léon

Gentilé
: Plouzanéens, Plouzanéennes
Population : 13 496 hab. (fleche verte 2019) – 12 822 hab. (2017)
Densité : 407 hab./km²
Superficie : 33,14 km²

Adresse de la mairie :
Place de la République, 29280 Plouzané
Site internet
: www.ville-plouzane.fr

Communes limitrophes : Saint-RenanGuilersBrestLocmaria-PlouzanéPloumoguerPlouarzel

Quelques cartes
Carte de la Bretagne Carte du département du Finistère (29) en Bretagne. Carte du département du pays historique du Léon en Bretagne.
fleche verte Voir toutes les cartes.

Toponymie de Plouzané

L’origine du nom vient du breton plou, paroisse, et de Sané, saint breton, fondateur de la paroisse et également patron de Camors (Morbihan).
En breton, la commune se nomme Plouzane.

Histoire de la commune de Plouzané

Sur les hauteurs du Goulet de Brest, le territoire de Plouzané est traversé du nord au sud par l’antique route de l’étain jalonnée de stèles, qui descendait de Saint-Renan.

Lieu d’ermitage de saint Sané, la paroisse primitive incluait Loc-Maria-Plouzané à l’ouest, Saint-Pierre-Quilbignon à l’est, et la partie sud de Saint-Renan.

L’écrivain Pierre de Lesconvel, à qui appartenait la terre du même nom, est originaire de la paroisse. La réputation de cet auteur de la fin du XVIIe et du début du XVIIIe siècle est surtout fondée sur ses romans historiques.

En 1790, Plouzané devient commune. Vers 1850, on compte 4 000 habitants environ. Une moyenne justice et sept basse justices sont alors exercées sur le territoire. La pomme de terre y est beaucoup cultivée.

Dans l’entre-deux-guerres, la population de la commune quintuple. À la fin du XXe siècle, le centre se développe à Castel-Névez. Le technopole de Brest-Iroise s’y installe, à deux pas de l’Institut français de recherche sur la mer (IFREMER), avec l’école nationale supérieure de télécommunications de Bretagne (ENSTB).

Le phare du Minou sur la commune de Plouzané, à l'entrée de la rade de Brest.
Le phare du Minou à l’entrée de la rade de Brest. Carte postale du début des années 1900.

Blason de la commune de Plouzané

Blason de la commune de Plouzané.
Blason de la commune de Plouzané.

Description
D’or aux deux billettes de gueules, l’une en abîme et l’autre évasée vers le bas mouvant de la pointe, flanqué en rond du même aux trois quarts à partir de la pointe chargé à dextre d’un microscope du champ et à senestre d’un épi de blé du même, au comble bastillé de trois pièces cousues d’argent chargées de trois mouchetures d’hermine de sable.
Source : wikipedia.org


Situation géographique

Catégories : Non classé