Trémaouézan est une petite commune rurale du département du Finistère. Elle fait partie du pays du Léon. Elle se situe à 24 km à l’est de la ville de Brest.

Mise à jour le 06/08/2022.

Des informations sur Trémaouézan

Département : Finistère
Arrondissement : Brest
Canton : Landerneau
Intercommunalité : CC du Pays de Landerneau-Daoulas

Pays historique : Le Léon
Pays traditionnel : Le Haut-Léon

Gentilé
: Tréviens, Tréviennes
Population : 532 hab. ( 2019) – 575 hab. (2017)
Densité : 64 hab./km²
Superficie : 8,30 km²

Adresse de la mairie :
1 Venelle des enclos, 29800 Trémaouézan
Site internet
: www.tremaouezan.fr

Communes limitrophes : PloudanielPlounéventerPlouédern

Quelques cartes
Carte de la Bretagne Carte du département du Finistère (29) en Bretagne. Carte du département du pays historique du Léon en Bretagne.
fleche verte Voir toutes les cartes.

Toponymie de Trémaouézan

L’origine du nom vient du breton treb, village, et de l’antroponyme Maouézan.
En breton, la commune se nomme Tremaouezan.

Histoire de la commune de Trémaouézan

Trémaouézan est une ancienne trève de Ploudaniel. Important lieu de pèlerinage, sa chapelle et ses fontaines sont vénérées dès le XIVe siècle. En 1681, d’après le greffe de la réformation des domaines de Lesneven, il existe huit terres nobles sur le territoire de la paroisse : l’Isle, Le Cosquer, Coatrez, Menhir, Kermaria, Kergunic, Kerantranouil et Kerudalar.

La fontaine miraculeuse de Notre-Dame est fermée à la Révolution et, selon la tradition, aurait été enterrée avec sa grille sans être détruite. En 1800, la commune compte 412 habitants.

Son rattachement à Plouédern est refusé par le conseil municipal en 1811. En 1866, la population atteint 552 habitants et 545 en 1906.

Le travail du lin demeure la principale activité du pays jusqu’à la fin du XIXe siècle et l’installation de l’industrie. La ligne de chemin de fer LanderneauBrignogan est inaugurée en 1894 et fermée en 1946. Désormais désaffectée, la gare de Trémaouézan est alors le deuxième arrêt après Landerneau.

Ancienne tourbière en partie boisée, la zone marécageuse de Langazel constitue un milieu écologique préservé sur le plan de la faune et de la flore, protégée comme biotope par arrêté préfectoral de 1984.

Le porche et le clocher de l'église Notre-Dame sur la commune de Trémaouézan.
Vue du porche et du clocher de l’église Notre-Dame sur la commune de Trémaouézan. Carte postale du début des années 1900.

Situation géographique

Catégories : Non classé