Lesneven est une commune rurale du département du Finistère. Elle se trouve à 31 km au nord est de la ville de Brest dans le pays du Léon.

Mise à jour le 06/08/2022.

Des informations sur Lesneven

Département : Finistère
Arrondissement : Brest
Canton : Lesneven
Intercommunalité : Communauté Lesneven Côte des Légendes

Pays historique
: Le Léon
Pays traditionnel : Le Haut-Léon

Gentilé
: Lesneviens, Lesneviennes
Population : 7 322 hab. (fleche verte 2019) – 7 311 hab. (2017)
Densité : 713 hab./km²
Superficie : 10,27 km²

Adresse de la mairie :
8, Place du Château, 29260 Lesneven
Site internet
: www.lesneven.bzh

Communes limitrophes : PlouiderSaint-MéenPloudanielLe FolgoëtKernouës

Quelques cartes
Carte de la Bretagne Carte du département du Finistère (29) en Bretagne. Carte du département du pays historique du Léon en Bretagne.
fleche verte Voir toutes les cartes.

Toponymie de Lesneven

L’origine du nom vient de l’ancien breton les, château ou cour, et du saint breton Néven.
En breton, la commune se nomme Lesneven.

Histoire de la commune de Lesneven

Le Château de Lesneven, lieu fortifié dès le haut Moyen Âge, est probablement établi au Xe siècle, au moment des luttes engagées par le duc Alain Barbetorte pour libérer la Bretagne du joug des Normands.

Devenue l’une des principales places fortes du Léon, la ville est ensuite confisquée par le duc Pierre Mauclerc en 1216 et rattachée au domaine ducal.

Pendant la guerre de Succession de Bretagne, Lesneven se range au parti de Charles de Blois, mais, celui-ci étant fait prisonnier en 1342 et conduit en Angleterre, la ville est remise au vainqueur.

En 1372, les Lesneviens, se soulèvent et massacrent de nombreux Anglais, réfugiés dans le château. Des représailles s’ensuivent, et, après de nombreux combats, Du Guesclin s’empare de la ville en 1375.

Une longue période de calme succède à ces luttes, marquée par une terrible peste en 1509 ou encore par les grandes foires organisées par la noblesse locale, entre 1426 et 1589. Au moment des troubles de la Ligue, les combats sont extrêmement violents, et la population finit par se rallier au gouverneur de Brest, Sourdéac, le 8 août 1594.

Ville ducale, siège de la baillie du Léon, puis ville royale après le rattachement de la Bretagne à la France, Lesneven reste le siège de la sénéchaussée du Léon jusqu’à la Révolution.

En mars 1793, toute la région s’insurge à l’occasion de la levée de 300 000 hommes. Le mouvement étouffé par Canclaux, trouve son épilogue dans l’exécution d’un de ses chefs, Jean Prigent. La ville perd ensuite son importance administrative et judiciaire et devient simple chef-lieu de canton.

L'église Saint-Michel et la place du bourg de Lesneven.
L’église Saint-Michel et la place du bourg de Lesneven. Carte postale du début des années 1900.

Blason de la commune de Lesneven

Blason de la commune de Lesneven.
Blason de la commune de Lesneven.

Description
D’or au lion morné de sable tenant entre ses deux pattes de devant un guidon d’azur chargé d’une fleur de lys d’or, la hampe de gueules.

Détail
Le lion morné de sable est le lion du Léon.
Source : wikipedia.org




Situation géographique

Catégories : Non classé