Le Folgoët est une commune rurale du département du Finistère. Elle se trouve à 32 km au nord est de la ville de Brest dans le pays du Léon.

Mise à jour le 06/08/2022.

Des informations sur Le Folgoët

Département : Finistère
Arrondissement : Brest
Canton : Lesneven
Intercommunalité : Communauté Lesneven Côtes des Légendes

Pays historique
: Le Léon
Pays traditionnel : Le Haut-Léon

Gentilé
: Folgoétiens, Folgoétiennes ou Folgoatiens, Folgoatiennes
Population : 3 215 hab. (fleche verte 2019) – 3 187 hab. (2017)
Densité : 329 hab./km²
Superficie : 9,77 km²

Adresse de la mairie :
9, Résidence du Verger, 29260 Le Folgoët
Site internet
: www.lefolgoet.fr

Communes limitrophes : Saint-FrégantKernouésLesnevenPloudanielLe DrennecLanarvily

Quelques cartes
Carte de la Bretagne Carte du département du Finistère (29) en Bretagne. Carte du département du pays historique du Léon en Bretagne.
fleche verte Voir toutes les cartes.

Toponymie du Folgoët

L’origine du nom vient du bas latin folum, feuillage, et du breton coat, bois. La signification serait « le bois du fou », en soubvenir de Salaün ar Fol, qui aurait vécu dans le bois au XVIe siècle.
En breton, la commune se nomme Ar Folgoad.

Histoire de la commune du Folgoët

Le territoire est habité dès la préhistoire, mais son histoire est surtout marquée par la légende de Salaün, un simple d’esprit qui aurait vécu dans la forêt qui borde la commune.

En effet, initialement, Le Folgoët fait partie de la paroisse primitive de Plouevelleo et porte, au XIVe siècle, le nom d’Elestrec. Mais peu après la mort de Salaün, en 1360, une grande fleur de lis jaillit sur le tertre qui lui sert de tombeau, et ses pétales portent en lettres d’or les mots « Ave Maria », qu’il n’a cessé de répéter tout au long de sa vie.

Le duc de Bretagne, Jean V, décide alors de fonder sur ce lieu une chapelle collégiale dédiée à la Vierge. Cette dernière est construite au début du XVe siècle et attire de très nombreux pèlerins. Après que l’église paroissiale est détruite par la foudre, probablement au XVIe siècle, le service est transféré vers 1630 à Guicquelleau, qui donne alors son nom à la paroisse.

Mais au début du XIXe siècle, cette église se révèle trop petite. En 1829, la basilique devient donc église paroissiale, et la commune prend le nom du lieu, Le Folgoët.

La basilique Notre-Dame du Folgoët dans les années 1900.
Vue de la basilique Notre-Dame du Folgoët. Carte postale du début des années 1900.

Blason de la commune du Folgoët

Blason de la commune du Folgoët.
Blason de la commune du Folgoët.

Description
D’azur à un lys au naturel accompagné de trois quintefeuilles d’or, au chef d’argent chargé de cinq mouchetures d’hermine de sable.
Source : wikipedia.org







Situation géographique

Catégories : Non classé