Plouguerneau est une commune littorale du Finistère. Elle se trouve à 27 km au nord de la ville de Brest dans le pays Pagan.

Mise à jour le 05/08/2022.

Des informations sur Plouguerneau

Département : Finistère
Arrondissement : Brest
Canton : Lesneven
Intercommunalité : CC du Pays des Abers

Pays historique
: Le Léon
Pays traditionnel : Le pays Pagan

Gentilé
: Plouguernéens, Plouguernéennes.
Population : 6 640 hab. (fleche verte 2019) – 6 607 hab. (2017)
Densité : 153 hab./km²
Superficie : 43,33 km²

Adresse de la mairie :
12, rue du Verger, 29880 Plouguerneau
Site internet
: www.plouguerneau.bzh

Communes limitrophes : GuissényKernilisPlouvienLannilisLandéda

Quelques cartes
Carte de la Bretagne Carte du département du Finistère (29) en Bretagne. Carte du département du pays historique du Léon en Bretagne.
fleche verte Voir toutes les cartes.

Toponymie de Plouguerneau

L’origine du nom vient de l’ancien breton ploe, paroisse, et Kerneo, la Cornouaille.
En breton, la commune se nomme Plougerne.

Histoire de la commune de Plouguerneau

Territoire propice aux invasions et aux échanges maritime, Plouguerneau est occupé dès le Paléolithique, et garde des traces de toutes les époques de la préhistoire.

Les gallo-romains y tracent une grande voie qui, partie de Nantes et passant par Carhaix, aboutit dans les sables de l’anse de Saint-Cava. La coutume dit qu’il menait à l’époque à une ville opulente que la tradition a baptisé Tolente. Elle aurait, telle la légendaire cité d’Ys, été engloutie sous les flots.

Au Ve siècle, les Bretons d’outre-Manche débarquent sur la côte. Plouguerneau devient la paroisse d’une ethnie d’immigrants cornouaillais, d’où le nom Kerneo. Il est marqué, au VIe siècle, par le passage de saint Pol-Aurélien.

Avec quelque cent cinquante croix et calvaires, Plouguerneau est la première région crucifère de Bretagne. Michel Le Nobletz, né au manoir de Kerdern en 1577, tient à restaurer le sentiment religieux dans les campagnes. Il fonde les missions bretonnes et évangélise ses compatriotes, avec l’appui de son disciple jésuite, Julien Maunoir (1606-1683).

Pendant la Révolution, Plouguerneau se range derrière les paroisses réfractaires : le prêtre jureur Le Gall doit, en 1791, faire appel à l’armée pour entrer en possession de sa cure. Les habitants s’insurgent en 1793 contre la Convention.

L’évêque de Quimper, Mgr de Poulpiquet, qui s’illustre par son ultracisme sous la restauration, est lui aussi natif de Plougerneau. Il marque de sa rigueur l’évolution du diocèse du Léon durant tout le XIXe siècle.

La côte est aménagée et devient, grâce aux phares, plus abordable. Au XXe siècle, la commune se scinde en trois paroisses, Plouguerneau, Lilia, Le Grouaneg, qui toutes savent faire valoir leur atout, touristique et commercial pour la première, agricole pour la seconde et maritime pour la dernière.

La grand rue et l'église Saint-Pierre et Saint-Paul dans le bourg de Plouguerneau.
La grand rue et l’église Saint-Pierre et Saint-Paul de Plouguerneau. carte postale du début des années 1900.

Blason de la commune de Plouguerneau

Blason de la commune de Plouguerneau.
Blason de la commune de Plouguerneau.

Description
D’or à la fasce de gueules, à la bande de sinople chargée de trois besants d’argent, brochant sur le tout, au chef d’hermine.
Source : wikipedia.org







Situation géographique

Catégories : Non classé