Guissény est une commune littorale du département du Finistère. Elle fait partie des pays historiques du Léon et du pays Pagan.

Mise à jour le 05/08/2022.

Des informations sur Guissény

Département : Finistère
Arrondissement : Brest
Canton : Lesneven
Intercommunalité : Communauté Lesneven Côte des Légendes

Pays historique
: Le Léon
Pays traditionnel : Le pays Pagan

Gentilé
: Guisséniens, Guisséniennes
Population : 1 991 hab. ( 2019) – 2 009 hab. (2017)
Densité : 79 hab./km²
Superficie : 25,18 km²

Adresse de la mairie :
Place Porthleven Sithney, 29880 Guissény
Site internet
: www.guisseny.net

Communes limitrophes : KerlouanPlouiderSaint-FrégantKernilisPlouguerneau

Quelques cartes
Carte de la Bretagne Carte du département du Finistère (29) en Bretagne. Carte du département du pays historique du Léon en Bretagne.
fleche verte Voir toutes les cartes.

Toponymie de Guissény

L’origine du nom vient de l’ancien breton gwik, bourg, accolé au nom de saint Sezni.
En breton, la commune se nomme Gwiseni.

Histoire de la commune de Guissény

Les traces d’occupation humaine à Guissény remonte au Néolithique. Campements, haches polies, poterie, pointe de flèche, chambres funéraires témoignent de cette histoire ancienne. Sur le site de Curnic, découvert à marée basse, des restes de foyer ont livré des morceaux de charbon datant de 4 000 ans av. J.-C. Des fosses qui servaient probablement aux opérations de dessiccation du sel marin signalent l’installation d’une première économie.

Au Ve siècle, le moine irlandais saint Sezni aurait débarqué au havre du Pouluden avec soixante-dix disciples, puis, s’étant établi à Guissény, y aurait fondé un ermitage et y serait mort à 127 ans. La paroisse primitive englobe, outre la trève de Saint-Frégant, l’actuelle paroisse de Kerlouan.

Longtemps disputée par des seigneurs rivaux, la terre de Guissény fait partie du pays de paganiz ou païens, comme étaient nommés les pilleurs d’épaves qui donnèrent son nom au pays pagan.

Elle est consacré depuis le XIXe siècle à l’agriculture. Les terres fertiles de la « ceinture dorée » produisent du blé, du seigle, de l’avoine et des pommes de terre. L’élevage des chevaux et des vaches laitières est florissant et les foires de Guissény sont réputées dans tout le département.

Après la Seconde Guerre mondiale, l’agriculture s’est orientée vers les cultures légumières et est devenue plus intensive.

Le bourg de Guissény avec l'église Saint-Sezni.
Le bourg de Guissény avec l’église Saint-Sezni. Carte postale du début des années 1900.

Blason de la commune de Guissény

Blason de la commune de Guissény.
Blason de la commune de Guissény.

Description
Écartelé, au premier d’argent au rencontre de cerf de gueules, posé de front, qui est Lavengat ; au deuxième, d’azur à une croix pattée et chevronnée et trois coquilles d’argent, qui est Kersulac ; au troisième, de sable à un chevron d’argent et trois trèfles de même, qui est Kériber ; au quatrième, de gueules à une tête de cheval d’argent, qui est Penmarc’h.
Source : wikipedia.org


Situation géographique

Catégories : Non classé