Saint-Jouan-des-Guérets est une commune du département d’Ille-et-Vilaine. Elle se trouve en Pays de Saint-Malo dans le Clos Poulet. Elle se situe à 9 km au sud de la ville de Saint-Malo.

Des informations sur Saint-Jouan-des-Guérets

Département : Ille-et-Vilaine
Arrondissement : Saint-Malo
Canton : Saint-Malo-2
Intercommunalité : Saint-Malo Agglomération

Pays historique
: Le Pays de Saint-Malo
Pays traditionnel : Le Clos Poulet

Gentillé : Jouannais, Jouannaises
Population : 2 669 hab. (2018)
Densité : 289 hab./km²
Superficie : 9,24 km²

Adresse de la mairie : 4 Place de l’Église, 35430 Saint-Jouan-des-Guérets
Site internet : www.mairie-saintjouan.fr

Communes limitrophes : Saint-MaloSaint-Méloir-des-Ondes Saint-Père

Toponymie de Saint-Jouan-des-Guérets

L’origine du nom vient de saint Jean et des guérets qui signifie « terre labourée et non ensemencée », « terre laissée en jachère ».

En breton, la commune se nomme Sant-Yowan-an-Havreg.

Histoire de la commune de Saint-Jouan-des-Guérets

Des fragments de tegulae attestent une occupation humaine du site à l’époque gallo-romaine. Subsistent des traces de voie romaine sur le territoire de la commune. Né au XIIIe siècle, le village agricole de Saint-Jouan se situe aux portes de Saint-Malo, au bord de la Rance. Le mythe fondateur de la commune est saint Budoc. L’ancienne église date du XVIe siècle. La chapelle nord a été construite en 1737 et dédiée à Notre-Dame-de-la-Délivrance, très vénérée par les marins.

La commune possède de nombreux manoirs et des malouinières : La Motte-Rouxel, La Plussinais, Saint-Élier, Ville-es-Oiseaux, Launay-Quinard, Pont-d’Het, Le Tertre.

La seigneurie de Saint-Jouan possédait un droit de haute justice. Elle appartenait aux Le Gobien au XVIIe siècle, aux Arthur et aux Sioc’Han, au XVIIIe siècle. La commune possède trois îles sur la Rance : l’île aux Moines, l’île Harteau et l’île Chevret.

Le mathématicien et le naturaliste Maupertuis du XVIIIe siècle est né à Saint-Jouan-les-Guérets. Un peintre jouannais, Julien-Louis Lemordant (1878-1968), a peint le plafond de l’opéra de Rennes et les panneaux de l’hôtel de l’Épée de Quimper.

Les cultures maraîchères et la pêche constituent les principales activités économiques de la commune.

le pont de la Coualle sur la commune de Saint-Jouan-de-Guérets au début des années 1900.
le pont de la Coualle sur la commune de Saint-Jouan-de-Guérets au début des années 1900.

Situation géographique

Catégories : Non classé