Erquy est une commune des Côtes d’Armor. Elle se trouve en Pays de Saint-Brieuc dans le Penthièvre. Elle se situe à 35 km au nord-est de Saint-Brieuc.

Des informations sur Erquy

Département : Côtes d’Armor
Arrondissement : Saint-Brieuc
Canton : Pléneuf-Val-André
Intercommunalité : Lamballe Terre et Mer

Pays historique
: Le Pays de Saint-Brieuc
Pays traditionnel : Le Penthièvre

Gentilé : Erquiais, Erquiaises
Population : 3 910 hab. (2017)
Densité : 148 hab./km²
Superficie : 26,46 km²

Adresse de la mairie : 11 Square de L Hôtel de ville, 22430 Erquy
Site internet : www.ville-erquy.com

Communes limitrophes : PlurienLa BouillieSaint-AlbanPléneuf-Val-André

Toponymie de Erquy

L’origine du nom vient de l’ancien breton correspondant au gallois argae, barrage, ou au trégorrois argeen, haie.

En breton, la commune se nomme Erge-ar-Mor.

Histoire de la commune d’Erquy

L’éperon barré du site de la Garenne remonte à l’âge du fer. Les Celtes y ont laissé des traces, révélées par les fouilles de 1968. Contrairement à ce qu’on a pu croire au XIXe siècle, le port gallo-romain mentionné dans la Table de Peutinger, Reginca, n’est pas situé à Erquy, mais à l’embouchure de la Rance. C’est donc à tort que, en 1955, les Erquiais se sont fait appeler Rhoeginéens.

Le bourg se construit au XIIe siècle, autour de l’église et d’une motte féodale. Dès le Moyen Âge, le port exporte les produits agricoles du Penthièvre vers Saint-Malo et La Rochelle. On rapporte des vins de Bordeaux, du sel du Croisic, et on pêche à Terre-Neuve dès le XVIe siècle.

Quelques chantiers de construction navale, artisanaux, fonctionnent de 1750 à 1850. En 1795, Erquy est le lieu d’un événement historique : des messagers royalistes de Jersey accostent par erreur. Les républicains saisissent sur eux les projets de débarquement à Quiberon de l’armée royale.

Au XIXe siècle, les activités du port se diversifient : à l’exportation des denrées agricoles s’ajoute celle des pavés de grès. La pêche côtière des maquereaux reste modeste : les Erquiais s’embarquent plutôt pour Terre-Neuve, puis vers l’Islande.

À partir de 1950, le tourisme balnéaire se développe, concurremment avec la pêche à la coquille Saint-Jacques.

La plage du bourg à Erquy au début des années 1900.
La plage du bourg à Erquy au début des années 1900.

Blason de la commune d’Erquy

Blason de la commune d'Érquy.
Blason de la commune d’Erquy.

Description
De sinople à la sirène d’or, les cheveux flottant, les bras et la queue tournés vers senestre évoquant le lettre E capitale ; au chef d’hermine.
Source : wikipedia.org







Situation géographique

Catégories : Non classé