Poilley est une commune du département d’Ille-et-Vilaine. Elle se trouve en Pays Rennais dans le Coglais. Elle se situe à 16 km au nord de la ville de Fougères.

Des informations sur Poilley

Département : Ille-et-Vilaine
Arrondissement : Fougères-Vitré
Canton : Fougères-2
Intercommunalité : Fougères Agglomération

Pays historique
: Le Pays Rennais
Pays traditionnel : Le Coglais

Gentilé : Poillénnais, Poillénnaises
Population : 374 hab. (2018)
Densité : 35 hab./km²
Superficie : 10,78 km²

Adresse de la mairie : 2 rue du Passage au Loup, 35420 Poilley

Communes limitrophes : Le FerréSaint-Georges-de-ReintembaultVillaméeLes Portes du Coglais

Toponymie de Poilley

L’origine du nom vient peut-être de l’anthroponyme gallo-romain Paulius ou Paullius, avec le suffixe –acum pour « domaine de ».

En breton, la commune se nomme Polieg.

Histoire de la commune de Poilley

Deux gisement superposés, constitués d’objets en silex et d’une hache polie d’un part, d’une hache de bronze et de perles d’autre part, attestent une occupation humaine du territoire de La Soisière-du-Bas depuis le Néolithique jusqu’à l’âge du bronze.
La voie romaine qui relie Angers et Avranches passe par la Violette et La Pierre-à-l’Âne. L’implantation gallo-romaine est signalée par les vestiges d’un édifice thermal et d’une villa, datant des IIe et IIIe siècles, sur le site de La Soisière-du-Milieu.
Instituée au haut Moyen Âge, la paroisse de Poilley est l’une des plus anciennes du diocèse de Rennes. À la fin du Xe siècle, l’église est placée sous la dépendance du seigneur laïque Gradeloc, qui l’engage entre 991 et 1009 à l’abbaye du Mont-Saint-Michel. Celle-ci conserve le droit de présenter un candidat à la cure jusqu’à la Révolution.
Les descendants de Gradeloc portent le nom de Poilley, qu’ils conservent jusqu’à la Révolution. Des membres de cette famille occupent des charges importantes à la cour des ducs de Bretagne et à celle des rois de France, et leur terre est érigée en baronnie en 1595, puis en comté en 1636. Ces seigneurs y exercent le droit de haute, moyenne et basse justice, ainsi que sur les fiefs. La terre et le château passent par mariage à la famille Princey dans les années 1660, et celle-ci conserve le château jusqu’en 1889.
Au cours de la seconde moitié du XIXe siècle, des travaux sont entrepris pour équiper la commune, notamment sous l’impulsion de l’abbé Tessier. Les habitants sont réquisitionnés vers 1880 pour loger et nourrir six officiers et 115 cavaliers hussards, ainsi que leurs chevaux. Le cimetière est transféré entre 1906 et 1910.
Après la Seconde Guerre mondiale, l’agriculture et l’élevage sont en plein essor, et les nouvelles techniques modifient le paysage. La population a cependant baissé, tandis que l’exploitation du granit a cessé en 1965 et que le commerce et l’artisanat ont diminué.

La rue de la mairie dans le bourg de Poilley au début des années 1900.
La rue de la mairie dans le bourg de Poilley au début des années 1900.

Blason de la commune de Poilley

Blason de la commune de Poilley.
Blason de la commune de Poilley.

Description
Parti d’argent et d’azur au lion brochant de gueules, couronné et lampassé d’or.
Source : wikipedia.org












Situation géographique

Catégories : Non classé