Bulat-Pestivien est une commune du département des Côtes d’Armor. Elle se trouve en Cornouaille dans le Pays Fanch. Elle se situe à 24 km au sud-ouest de Guingamp.

Mise à jour le 04/10/2022.

Des informations sur Bulat-Pestivien

Département : Côtes d’Armor
Arrondissement : Guingamp
Canton : Callac
Intercommunalité : Guingamp Paimpol Agglomération

Pays historique
: La Cornouaille
Pays traditionnel : Le Pays Fanch

Gentilé : Bulatois, Bulatoises
Population : 421 hab. ( 2019) – 432 hab. (2017)
Densité : 13 hab./km²
Superficie : 31,23 km²

Adresse de la mairie : 3 Porz an Ti Ker, 22160 Bulat-Pestivien
Site internet : www.bulat-pestivien.fr

Communes limitrophes : PlougonverPont-MelvezMaël-PestivienSaint-ServaisLa Chapelle-Neuve

Quelques cartes
Carte de la Bretagne Carte du département du des Côtes d'Armor (22) en Bretagne. Carte du pays historique de Cornouaille en Bretagne.
fleche verte Voir toutes les cartes.

Toponymie de Bulat-Pestivien

L’origine du nom vient de l’ancien breton bud, profit, et gulat, pays, richesse ; ou bien du breton bugel, enfant, la dame de Pestivien ayant promis d’élever une chapelle à la Vierge si elle avait un enfant.
Pestivien vient du breton penn,tête, bout et stivien, sources jaillissantes.

En breton, la commune se nomme Bulad-Pestivien.

Histoire de la commune de Bulat-Pestivien

À la fin du XIIe siècle, la famille des seigneurs de Pestivien fait construire, non loin du bourg, une chapelle dans le hameau de Bulat, à la suite, dit la légende, d’un vœu fait à la Vierge. Dès le XIIIe siècle, l’endroit devient un leu de pélerinage vénéré dans toute la Bretagne, et l’on dit que saint Yves y vint « cent fois et plus ».

Le 27 mars 1351, plusieurs des membres de la famille de Pestivien participent au combat des Trente. Au cœur de la guerre de Succession de Bretagne, ce combat singulier, opposant trente Bretons à trente Anglais, à l’initiative de Robert de Beaumanoir, devait mettre un terme aux hostilités.

Pestivien est pris deux ans plus tard par un aventurier anglais dont le règne dure dix ans. En 1364, Bertrand Du Guesclin assiège le château, le prend et le rase.

La paroisse prend l’état civil de Pestivien en 1670, qui devient chef-lieu de canton en 1790, rattaché au canton de Callac en 1797. En 1804 cependant, Notre-Dame-de-Bulat devient église paroissiale de Pestivien, et en 1876, la commune prend officiellement le nom de Bulat-Pestivien, exemple singulier de transfert du chef-lieu d’un bourg à un hameau.

Le calvaire de la chapelle Saint-Blaise sur la commune de Bulat-Pestivien au début des années 1900.
Le calvaire de la chapelle Saint-Blaise sur la commune de Bulat-Pestivien au début des années 1900.

Blason de la commune de Bulat-Pestivien

Blason de la commune de Bulat-Pestivien.
Blason de la commune de Bulat-Pestivien.

Description
Vairé d’argent et de sable.
Source : wikipedia.org









Situation géographique

Catégories : Non classé