Châteauneuf-du-Faou est une commune du département du Finistère. Elle se situe à mi-chemin entre Châteaulin et Carhaix dans le pays Dardoup.

Mise à jour le 10/08/2022.

Des informations sur Châteauneuf-du-Faou

Département : Finistère
Arrondissement : Châteaulin
Canton : Briec
Intercommunalité : CC de Haute Cornouaille

Pays historique
: La Cornouaille
Pays traditionnel : Le Pays Dardoup

Gentilé : Châteauneuviens, Châteauneuviennes
Population : 3 650 hab. ( 2019) – 3 673 hab. (2017)
Densité : 86 hab./km²
Superficie : 42,58 km²

Adresse de la mairie : 8 Rue de la Mairie, 29520 Châteauneuf-du-Faou
Site internet : www.chateauneuf-du-faou.com

Communes limitrophes : Plonévez-du-FaouSpézetSaint-GoazecLazSaint-ThoisLennon

Quelques cartes
Carte de la Bretagne Carte du département du Finistère (29) en Bretagne. Carte du pays historique de Cornouaille en Bretagne.
fleche verte Voir toutes les cartes.

Étymologie de Châteauneuf-du-Faou

L’origine du nom vient de Castellum novum au XIIe siècle, puis Castrum novum in fago au XIVe siècle, le château neuf du pays de Faou ou Paou, en latin pagus, pays.
En breton, la commune se nomme Kastell-Nevez-ar-Faou.

Histoire de la commune de Châteauneuf-du-Faou

Deux pierres dressées au bord de l’Aulne et des restes de sépulture témoignent de l’installation de peuples préhistoriques dans la vallée de Châteauneuf. La voie romaine de Carhaix à la pointe du Raz passe devant l’éperon rocheux dominant l’Aulne, sur lequel se dressait probablement un oppidum gaulois, réutilisé par les Romains. Des établissements, signalés par des fragments de tuiles à rebord, bordent cette voie, au Moustoir notamment.

Le « château neuf » s’installe à son tour au-dessus d’un méandre de l’Aulne. La famille inconnue du Poher qui fortifie la place est expulsée par les vicomtes du Léon au XIIe siècle. Intégrée au domaine ducal, la forteresse est laissée à l’abandon. Un peu avant le XIIIe siècle, la paroisse de Châteauneuf créée autour du château est détachée de la paroisse primitive de Plonévez-du-Faou, et le Moustoir, fondation monastique, en devient la trève.

Les seigneuries voisines possèdent les terres des alentours et accroissent leur influence, mais leur prospérité rejaillit peu sur la population. La cité se développe autour d’une vie religieuse intense, avec un culte marial qui prend des formes multiples.

Les conflits et les guerres, comme la révolte paysanne en 1490, les guerres de la Ligue avec la prise de la ville en 1593, la révolte dite du papier Timbré en 1675, qui est suivie des répressions, la Révolution et la chouannerie marquent l’histoire de la commune.

Le XIXe siècle est l’époque des grands travaux, avec l’aménagement des routes et de la ville. La construction du canal de Nantes à Brest emploie une partie de la population et fit de Châteauneuf un port fluvial. Celui-ci est supplanté à la fin du siècle, par le chemin de fer pour le transport des marchandises.

Au début du XXe siècle, l’apport d’engrais et de chaux vive accroît la qualité des cultures et du fourrage destiné au bétail, ce qui améliore le niveau de vie des habitants. Les foires et les marchés rythment la vie commerçante du chef-lieu de canton.

La grande place et le clocher de l'église de Châteauneuf-du-Faou un jour de marché.
Vue de la grande place et du clocher de l’église de Châteauneuf-du-Faou. Carte postale du début des années 1900.

Blason de Châteauneuf-du-Faou

Blason de la commune de Châteauneuf-du-Faou.
Blason de la commune de Châteauneuf-du-Faou.

Description
D’azur au château ouvert d’argent, ajouré et maçonné de sable, accompagné en pointe d’une fasce ondée aussi d’argent.
Source : wikipedia.org







Situation géographique

Catégories : Non classé