La Chapelle du Lou du Lac est une commune nouvelle du département d’Ille-et-Vilaine. Elle se trouve en Pays de Saint-Malo dans le Pays de Rennes. Elle se situe à 33 km au nord-ouest de la ville de Rennes.

Des informations sur La Chapelle du Lou du Lac

Département : Ille-et-Vilaine
Arrondissement : Rennes
Canton : Montauban-de-Bretagne
Intercommunalité : CC de Saint-Méen Montauban

Pays historique
: Le Pays de Saint-Malo
Pays traditionnel : Le Pays de Rennes

Gentillé : nc
Population : 1 005 hab. (2018)
Densité : 96 hab./km²
Superficie : 10,46 km²

Adresse de la mairie : 5 rue Alain-de-Botherel – 35360 La Chapelle du Lou du Lac
Site internet : www.lachapelleduloudulac.fr

Communes limitrophes : LandujanIrodouërBedéeMontauban-de-Bretagne

Toponymie des commune de La Chapelle du Lou du Lac

Toponymie de La Chapelle-du-Lou

L’origine du nom vient du nom de la paroisse primitive du Lou-du-Lac, dérivé d’un jeu de mots avec saint Loup ou du vieux breton Louch, « lac ».

En breton, la commune se nomme Chapel-ar-Loc’h.

Toponymie de Le Lou-du-Lac

La forme du XIIIe siècle, lupo, indique peut-être un jeu de mots avec saint Loup, signalé en 1314, dérive peut-être du vieux breton Louch, « lac ».

En breton, la commune se nomme Al Loc’h.

Histoire des communes de La Chapelle du Lou du Lac

La commune de La Chapelle du Lou du Lac est une commune nouvelle crée le 1er janvier 2016. Elle regroupe les anciennes communes de La Chapelle-du-Lou et Le Lou-du-Lac.

Histoire de La Chapelle-du-Lou

Des fossés délimitant un enclos protohistorique rectangulaire ont été repérés à Trégomain par le Centre de recherches archéologiques de Pacé. La paroisse, située dans l’ancien diocèse de Saint-Malo, est une création du Moyen Âge central ; une motte dite Butte du Château-Gaillard en 1835, installée aux confins de Bédée et arasée vers 1990, lui est peut-être antérieure.

Des anciennes maisons nobles, attestées dès la fin du Moyen Âge, ne subsiste que Le Plessis-Botherel, demeure qui bénéficie d’importants aménagements durant la seconde moitié du XVIIe siècle.

La commune poursuit sa vocation agricole, sans avoir retrouvé le chiffre de sa population d’avant 1914. Le Nil, qui traverse son territoire, marque la ligne de partage des eaux entre la Manche et l’Atlantique.

Histoire de Le Lou-du-Lac

Les deux toponymes Les Vieux-Villes, lieux proches de l’église et respectivement situés au Lou-du-Lac et à Bédée, indiquent la probable présence de sites romains. L’église elle-même remploie des matériaux de construction antiques et abrite une colonne retaillée en bénitier. La création de la paroisse, enclave du diocèse de Dol-de-Bretagne dans celui de Saint-Malo, remonterait à la période allant du milieu du VIe siècle à la fin du IXe siècle. Les formes anciennes de son nom suggèrent cependant une période plus tardive, peut-être le XIe siècle, avec la constitution d’un bourg castral autour de l’église et de la motte jouxtant le lac, où du calcaire coquillier a été exploité jusqu’au début du XXe siècle.

Plusieurs châteaux sont successivement occupés par les familles de Méel, au XVe siècle, de La Lande, aux XVIe et XVIIe siècles, Aubert du Lou au XVIIIe siècle, puis Frelon de La Freslonnière au XIXe siècle.

Le Lou-du-Lac est une commune a vocation agricole qui a perdu plus de la moitié de sa population depuis 1914. L’entreprise de la maçonnerie de Jean Guillorel y perpétue la construction traditionnelle en terre du Bassin de Rennes en employant un procédé original, la bauge mécanisée.

Blason de la commune de La Chapelle du Lou du Lac

Blason de la commune de La Chapelle-du-Lou-du-Lac.
Blason de la commune de La Chapelle-du-Lou-du-Lac.

Description
D’azur à une fleur de lys d’or accompagnée de trois coquilles du même.
Source : wikipedia.org









Situation géographique

Catégories : Non classé