Saint-Abraham est une commune du département du Morbihan. Elle se trouve en Pays de Saint-Malo dans le Porhoët. Elle se situe à 40km au nord-est de la ville de Vannes.

Des informations sur Saint-Abraham

Département : Morbihan
Arrondissement : Vannes
Canton : Moréac
Intercommunalité : De l’Oust à Brocéliande Communauté

Pays historique
: Le Pays de Saint-Malo
Pays traditionnel : Le Porhoët

Gentillé : Abrahamais, Abrahamaises
Population : 536 hab. (2017)
Densité : 80 hab./km²
Superficie : 6,72 km²

Adresse de la mairie : 4 Rue de la Mairie, 56140 Saint-Abraham
Site internet : www.saint-abraham.fr

Communes limitrophes : Val d’OustCaroSaint-MarcelSérent

Toponymie de Saint-Abraham

L’origine du nom est attesté sous la forme Saint-Abran en 1433 ; ce nom renvoie vraisemblablement à un saint breton homonyme du patriarche biblique ou qui fut assimilé à celui-ci.

En breton, la commune se nomme Sant-Abran.

Histoire de la commune de Saint-Abraham

C’est par deux fois que les archives du château de Kerfily mentionnent la paroisse de Saint-Abraham : en 1433 d’abord, puis en 1460, sous les noms de Saint-Abran et de Saint-Abram. La dîme du recteur étant insuffisantes, la paroisse est unie à celle de Monterrein. La situation se prolonge jusqu’à la Révolution.

En 1790, Saint-Abraham est érigée en commune. Son recteur, J.-B. Danion, refusant le serment, est contraint de se cacher. En réponse à l’insurrection qui a lieu à l’occasion de la poursuite du père Michel, ancien carme, le directoire du département envoie 60 hommes surveiller la commune.

En 1798, le prêtre de Saint-Abraham est arrêté. Il arrive le 13 juin dans la forteresse de Saint-Martin-de-Ré. De là, il embarque en compagnie de 24 autres prêtres sur la frégate a Vaillante, en route pour la Guyane. Dix jours plus tard les anglais les délivrent.

Situation géographique de Saint-Abraham

Catégories : Non classé