Yvias est une commune des Côtes d’Armor. Elle se trouve en Pays de Saint-Brieuc dans le Goëlo. Elle se situe à 23 km au nord de Guingamp.

Des informations sur Yvias

Département : Côtes d’Armor
Arrondissement : Guingamp
Canton : Paimpol
Intercommunalité : Guingamp Paimpol Agglomération

Pays historique
: Le Pays de Saint-Brieuc
Pays traditionnel : Le Goëlo

Gentilé : Yviasais, Yviasaises
Population : 765 hab. (2017)
Densité : 66 hab./km²
Superficie : 11,61 km²

Adresse de la mairie : 3 Place de la Mairie, 22930 Yvias
Site internet : www.yvias.fr

Communes limitrophes : PlourivoKerfotPléhédelLanleffQuemper-Guézennec

Toponymie de Yvias

L’origine du nom vient de saint Yvi ou Ivy dérivé d’un radical owi-, mouton, proche du vieil irlandais oi, mouton, et de l’ancien breton, ousor, berger.

En breton, la commune se nomme Eviaz.

Histoire de la commune de Yvias

L’église d’Yvias est mentionnée dans les chartes de l’abbaye de Beauport en 1202, et elle porte le titre de paroisse à partir de 1240. Prieuré-cure de l’abbaye, la paroisse appartient au diocèse de Saint-Brieuc. Les démêlés des paroissiens d’Yvias avec l’abbé de Beauport défrayent la chronique ; par ailleurs, la tradition rapporte que saint Yves se rendait fréquemment à Yvias, sur le chemin de Beauport.

La chapelle Saint-Yves, désormais sur le territoire de Kerfot, atteste le culte important de ce saint dans la région. À la Révolution, Yvias, qui fait partie du comté de Goëllo, a pour principal seigneur le prince de Christelle. De 1790 jusqu’à l’an X, la commune d’Yvias est chef-lieu de canton. Sa superficie est alors de 1 728 hectares, mais son territoire est morcelé dans la partie nord par la loi du 31 mars 1859, qui officialise la création de la commune de Kerfot.

L'entré du bourg d'Yvias avec l'église Saint-Judoce au début des années 1900.
L’entré du bourg d’Yvias avec l’église Saint-Judoce au début des années 1900.

Situation géographique

Catégories : Non classé