Batz-sur-Mer est une commune du département de Loire-Atlantique. Elle se trouve en Pays Nantais dans le Pays de Guérande. Elle se situe à 26 km à l’ouest de la ville de Saint-Nazaire.

Mise à jour le 3/11/2022.

Des informations sur Batz-sur-Mer

Département : Loire-Atlantique
Arrondissement : Saint-Nazaire
Canton : La Baule-Escoublac
Intercommunalité : CA de la Presqu’île de Guérande Atlantique

Pays historique
: Le Pays Nantais
Pays traditionnel : Le Pays de Guérande

Gentilé : Batziens, Batziennes
Population : 2 824 hab. (2019)
Densité : 305 hab./km²
Superficie : 9,27 km²

Adresse de la mairie : 34 rue Jean XXIII, 44740 Batz-sur-Mer
Site internet : www.batzsurmer.fr

Communes limitrophes : Le CroisicGuérandeLe Pouliguen

Quelques cartes
Carte de la Bretagne Carte du département de Loire-Atlantique (44) en Bretagne. Carte du pays historique Nantais en Bretagne.
fleche verte Voir toutes les cartes.

Toponymie de Batz-sur-Mer

L’origine du nom est probablement d’origine celtique, est comparable à celui de Enez Vaz, l’île de Batz sur la côte nord du finistère, mais le sens n’est pas clairement établi.

En breton, la commune se nomme Bourc’h-Baz.

Histoire de la commune de Batz-sur-Mer

Le nom de Batz apparaît une première fois vers 840 dans les miracles de saint Philibert qui évoquent l’existence d’une église et d’une communauté bretonne, confirmées par le cartulaire de Redon. Au Xe siècle, après les invasions scandinaves, l’île de Batz est donnée par le duc Alain Barbe-Torte à l’abbé Jean, supérieur de l’abbaye de Landévennec. Vers 945, les moines édifient un prieuré sous le patronage de saint Guénolé, fondateur et premier abbé de Landévennec.

Du IXe au XVIIIe siècles, la prospérité de Batz se construit sur l’exploitation et le négoce de sel récolté dans les marais salants. Le commerce s’effectue par terre et par mer. Les paludiers obtiennent des ducs de Bretagne le droit de troc, qui leur permet de parcourir avec des caravanes de mules la Basse-Bretagne. En 1790, ce privilège est aboli. L’abrogation de la gabelle ouvre de nouveaux marchés aux paludiers.

Mais, en 1806, un nouvel impôt frappe le sel même en Bretagne, qui ne payait pas de taxe sur ce produit jusqu’alors. Cette décision plonge Batz, fortement concurrencé par les sels de l’Est et du midi, dans la misère.

Jusqu’en 1763, le bourg de Batz, centre paroissial du canton, rassemble dans ses villages la majeure partie de la population paludière. Honoré de Balzac est l’un des villégiateurs célèbres de la presqu’île, qui lui a inspiré le roman Béatrix.

À partir de 1879, le tourisme balnéaire prend son essor, avec le prolongement de la ligne de Saint-Nazaire au Croisic. Dès 1870, le grand costume de cérémonie qui distinguait les paludiers tombe en désuétude. Choisie en 1931, l’appellation Batz-sur-Mer marque la volonté de la commune d’en développer le tourisme.

La plage de Batz-sur-Mer dans les années 1900.
La plage de Batz-sur-Mer dans les années 1900.

Blason de la commune de Batz-sur-Mer

Blason de la commune de Batz-sur-Mer.
Blason de la commune de Batz-sur-Mer.

Description
Parti : au premier, d’argent à trois dauphins pâmés de sable ; au second, d’azur à la crosse d’or.
Source : wikipedia.org











Situation géographique

Catégories : CommunesLoire-Atlantique