Bobital est une commune du département des Côtes d’Armor. Elle se trouve en Pays de Saint-Malo dans le Poudouvre. Elle se situe à 8 km au sud de la ville de Dinan.

Des informations sur Bobital

Département : Côtes d’Armor
Arrondissement : Dinan
Canton : Lanvallay
Intercommunalité : Dinan Agglomération

Pays historique
: Le Pays de Saint-Malo
Pays traditionnel : Le Poudouvre

Gentillé : Bobitalais, Bobitalaises
Population : 1 100 hab. (2017)
Densité : 220 hab./km²
Superficie : 4,99 km²

Adresse de la mairie : Avenue des Déportés et Fusillés, 22100 Bobital

Communes limitrophes : TrélivanSaint-CarnéTrévronLe HingléBrusvily

Toponymie de Bobital

L’origine du nom vient de l’ancien breton bot, résidence, et d’un second élément obscur, peut-être un anthroponyme Bital ou Pital.

En breton, la commune se nomme Bowidel.

Histoire de la commune de Bobital

Les origines de la commune demeurent obscures, mais elles sont probablement à rattacher à la présence d’une terre noble, car une famille de Bobital est attestée dès le XIIIe siècle.

En 1249, Bobital est le chef-lieu d’un doyenné, sans que l’on sache à quelle date est acquis ce statut. Vers les XIVe-XVe siècles, une ferme fortifiée s’implante au Bois-le-Raut, à l’emplacement d’un château dont il reste quelques vestiges, et la première église de la paroisse est construite. Par ailleurs, selon un accord conclu en 1450, l’archevêque de Tours ne peut alors, au cours de la seule visite qu’il doit lui faire, rencontrer l’évêque de Dol qu’à Bobital, qui possède au XVIe siècle une officialité.

Jusqu’à la Révolution, Bobital est une enclave du diocèse de Dol au sein de celui de Saint-Malo. En 1856-1857, une nouvelle église paroissiale est construite.

Jusqu’à la fin du XIXe siècle, la vocation économique de la commune reste la polyculture. L’exploitation du granit dans de nombreuses carrières, désormais toutes abandonnées, a fait travailler, entre 1922 et 1985, plus de trois cents ouvriers dans la commune.

Outre sa position privilégiée vis-à-vis de Dinan, Bobital bénéficie de deux plans d’eau importants grâce aux deux barrages réalisés sur la rivière Guinefort, un affluent de la Rance.

Blason de la commune de Bobital

Blason de la commune de Bobital.
Blason de la commune de Bobital.

Description
D’azur aux trois coquilles d’argent.
Source : wikipedia.org









Situation géographique

Catégories : Non classé