Trévron est une commune du département des Côtes d’Armor. Elle se trouve en Pays de Saint-Malo dans le Poudouvre. Elle se situe a 10 km au sud de la ville de Dinan.

Des informations sur Trévron

Département : Côtes d’Armor
Arrondissement : Dinan
Canton : Lanvallay
Intercommunalité : Dinan Agglomération

Pays historique
: Le Pays de Saint-Malo
Pays traditionnel : Le Poudouvre

Gentillé : Trévronnais, Trévronnaises
Population : 686 hab. (2017)
Densité : 71 hab./km²
Superficie : 9,6 km²

Adresse de la mairie : 17 rue Celtique, 22100 Trévron

Communes limitrophes : Saint-CarnéCalorguenSaint-JuvatPlumaudanBrusvilyLe HingléBobital

Toponymie de Trévron

L’origine du nom vient de l’ancien breton treb, village, et de Meir muté en Veir, désignant sainte Marie avec le suffixe-on, ou de saint Gweron, Gourron en roman Véron.

En breton, la commune se nomme Treveron.

Histoire de la commune de Trévron

Établie au bord de la voie romaine conduisant d’Alet à Nantes (Loire-Atlantique) par Dinan, le territoire de Trévron est initialement une dépendance de la paroisse de Plumaudan, aux dépens de laquelle elle acquiert le statut de paroisse à part entière à une époque indéterminée.

Son patronage primitif doit être celui de la Vierge Marie ou de saint Gouron, mais dès 1156 elle adopte celui de saint Laurent. La première mention de Trévron en tant que paroisse du diocèse de Saint-Malo date de 1254. Elle dépend de l’abbaye royale Saint-Magloire, de Léhon, qui y possède par ailleurs un prieuré.

Plusieurs seigneuries se partagent le territoire paroissial, parmi lesquelles le fief de Challonge, de la famille Du Breil, qui possède droit de haute, moyenne et basse justices. Olivier Du Breil, seigneur de Challonge-Trévron, remplit les fonctions de sénéchal de Rennes et de procureur général sous les quatre derniers souverains de Bretagne, et part en ambassade auprès du roi d’Angleterre comme roi de France.

Trévron élit sa première commune en 1790, et le château de Challonge est attaqué en 1791 par un millier de paysans qui brûlent dans la cour les titres de redevance. En 1792, la commune obtient le rattachement sur le plan spirituel, des paroisses de Saint-Carné et du Hinglé, qui retrouvent leur autonomie au cours de la première moitié du XIXe siècle. À cette époque, Trévron, dont la vocation économique principale est la polyculture, accuse une forte baisse de la population.

Blason de la commune de Trévron

Blason de la commune de Trévon.
Blason de la commune de Trévon.

Description
Taillé ondé : au premier d’azur à la croix celtique au pied élargi en tau d’or, au second de sinople à une grappe de gueules tigée, feuillée et vrillée d’argent ; à la cotice en barre ondée d’argent brochant sur la partition ; le tout sommé d’un chef d’hermine plain.
Source : wikipedia.org




Situation géographique

Catégories : Non classé