Châtelaudren-Plouagat est une commune nouvelle du département des Côtes d’Armor. Elle regroupe les communes de Châtelaudren et de Plouagat.

Mise à jour le 10/10/2022.

Des informations sur Châtelaudren-Plouagat

Département : Côtes d’Armor
Arrondissement : Guingamp
Canton : Plélo
Intercommunalité : CC Leff Armor Communauté

Pays historique
: Le Trégor
Pays traditionnel : Le Petit Trégor

Population : 3 916 hab. (fleche verte 2019) – 3 868 hab. (2017)
Densité : 121 hab./km²
Superficie : 32,44 km²

Adresse de la mairie : 1 place de la mairie, 22170 Châtelaudren-Plouagat
Site internet : www.chatelaudrenplouagat.fr

Communes limitrophes : BringoloPléloPlouvaraBoquehoLanrodecSaint-Jean-Kerdaniel

Quelques cartes
Carte de la Bretagne Carte du département du des Côtes d'Armor (22) en Bretagne. Carte du pays historique du Trégor en Bretagne.
fleche verte Voir toutes les cartes.

Toponymie de Châtelaudren

L’origine du nom vient du breton castel, Château et audren, antroponyme attesté en ancien breton sous la forme Altroen, de alt, haut, et de roen, royal.

En breton, la commune se nomme Kastellaodren.

Toponymie de Plouagat

L’origine du nom vient de l’ancien breton ploe, paroisse, et du saint breton Agat ou Egat.

En breton, la commune se nomme Plagad.

Histoire de Châtelaudren

Installée sur un site dès le Néolithique, au carrefour de voies anciennes, la cité possède à l’époque médiévale plusieurs enceintes fortifiées successives. Le seigneur Audren fonde une motte féodale au bord du Leff. En 1060, son fils donne aux moines de Lehon une terre pour y créer le prieuré Saint-Magloire.

Au XIIe siècle, on construit la première chaussée de l’étang, qui aura des conséquences économiques. C’est seulement au milieu du XIe siècle que la création de la paroisse est confirmé au lieu cité Castellum Trehanni. Formée à partir d’un démembrement de Plouagat et de Plélo, elle dépend à l’est du Leff de l’évêché de Saint-Brieuc, et à l’ouest de celui de Tréguier. En 1202, l’église devient possession de l’abbaye de Beauport.

Quelques années plus tard la capitale du Goëlo, place forte des seigneurs d’Avaugour, est démantelée une première fois, et reconstruite au siècle suivant par les puissants seigneurs de Penthièvre.

Lors de la guerre de Succession, ils sont vaincus par les seigneurs de Montfort. Conséquence de cette alliance, le fils du vainqueur, le duc Jean V, fait araser le château en 1420 après l’attentat des Blois-Penthièvre contre lui et donne en 1422 la ville et la châtellenie de Châtelaudren à son frère Arthur, futur duc de Bretagne.

Pendant la Révolution, Châtelaudren est résolument bleu. La première municipalité est élu en 1790 et Châtelaudren devient chef-lieu de canton. Un quartier de Plélo jouxtant la commune est acquis en 1836 et vient agrandir la petite cité enclavée. Le XIXe siècle est pour Châtelaudren celui de l’industrialisation.

La place du Leff dans le bourg de Châteleaudren au début des années 1900.
La place du Leff dans le bourg de Châteleaudren au début des années 1900.

Histoire de Plouagat

Un polissoir du Néolithique au Petit-Runio et une stèle de l’âge du fer attestent une occupation très ancienne de Plouagat.

La paroisse de Plouagat est établie dès le VIe siècle. C’est une grosse paroisse qui comprend Saint-Fiacre, Saint-Péver, Senven-Lehart, Boquého et Saint-Jean-Kerdaniel. Au XVe siècle, le pouvoir passe de Jean VI à Pierre Eder, son chambellan, puis au baron d’Avaugour.

Le 20 avril 1789, le clergé de second ordre du diocèse de Tréguier élit aux États généraux le recteur-prieur de Plouagat, Jean-Marie Delaunay. Simple commune du canton de Châtelaudren pendant trois mois, Plouagat devient, le 23 avril 1790, chef-lieu de canton de sept communes avoisinantes.

À la Restauration et jusqu’en 1830, la grande famille Quélen de La Ville-Chevalier, seigneurs de Plouagat, impose son autorité dans tout le département et développe son influence jusqu’à Paris.

À la fin de la Seconde Guerre mondiale, au mois de juillet 1944, de nombreux incidents interviennent à Plouagat : le déraillement d’un train allemand et la destruction de camions militaires entraînent, en guise de représailles, une prise d’otages, tous relâches par la suite.

Blason de Châtelaudren

Blason de la commune de Châtelaudren.
Blason de la commune de Châtelaudren.

Description
D’argent au pommier de sable pommé de gueules, au chef aussi de gueules chargé de trois mouchetures d’hermines d’or.
Source : wikipedia.org







Blason de la commune de Plouagat

Blason de la commune de Plouagat.
Blason de la commune de Plouagat.

Description
De gueules à la fasce d’argent accompagnée de trois quintefeuilles du même.
Source : wikipedia.org








Situation géographique

Catégories : CommunesCôtes d'Armor