Clisson est une commune du département de Loire-Atlantique. Elle se trouve en Pays Nantais dans le Vignoble. Elle se situe à 35 km au sud-est de la ville de Nantes.

Des informations sur Clisson

Département : Loire-Atlantique
Arrondissement : Nantes
Canton : Clisson
Intercommunalité : Clisson Sèvre et Maine Agglo

Pays historique
: Le Pays Nantais
Pays traditionnel : Le Vignoble

Gentilé : Clissonnais, Clissonnaises
Population : 7 399 hab. (2018)
Densité : 655 hab./km²
Superficie : 11,3 km²

Adresse de la mairie : 3 grande rue de la Trinité, 44190 Clisson
Site internet : www.mairie-clisson.fr

Communes limitrophes : GétignéGorgesMouzillon

Toponymie de de Clisson

L’origine du nom vient du mot clisse, treillis de branches, d’où enclos entouré de haies entrelacées.

En breton, la commune se nomme Klison.

Histoire de la commune de Clisson

Clisson, cité de fondation féodale, est devenue bretonne au milieu du IXe siècle sous le règne du roi breton Nominoé. Les premiers seigneurs de Clisson sont Gaudin et Guy de « Clichon » mentionnés en l’an 1040. Ils sont d’origine germanique. Guillaume de Clisson, attesté en 1217, est le fondateur du château actuel.

Olivier III de Clisson, seigneur de Belleville et de Châteaumur, est décapité à Paris sur ordre du roi Philippe IV de Valois, le 2 août 1343. Dès lors, les Clisson s’allient aux Anglais au début de la guerre de Cent Ans.

Son fils Olivier IV de Clisson (1336-1407) connaît la célébrité lorsqu’il embrasse le parti français pour devenir le connétable de France du roi Charles VI le Bien-Aimé, en 1380. À sa mort en 1407, le château est transmis à sa fille cadette, Marguerite de Clisson.

Convoitant le titre de duchesse de Bretagne par son mariage avec le comte de Penthièvre, Jean de Blois, fils du duc de Bretagne Charles de Blois, elle se rend coupable de forfaiture féodale sur la personne du duc Jean V, qu’elle tient prisonnier. La maison de Bretagne devient propriétaire de Clisson.

Le duc François II de Bretagne naît au château en 1435. Sa fille Anne devient célèbre comme duchesse de Bretagne et surtout comme reine de France. À la fin de la guerre des Ligues, Clisson est une puissante forteresse bénéficiant d’un front bastionné et d’une enceinte urbaine remaniée et renforcée depuis le XIVe siècle. Le roi de Navarre, futur Henri IV de France, tente en vain de l’assiéger en 1588.

Après une période de calme relatif, c’est sous la période révolutionnaire que Clisson est en partie détruite, en raison de sa situation géographique au cœur de la Vendée militaire. De retour d’Italie au début du XIXe siècle, l’ambassadeur François Cacault et son ami le statuaire François-Frédéric Lemot impriment à Clisson cet air d’Italie.

Le château de Clisson dans les années 1900.
Le château de Clisson dans les années 1900.

Blason de la commune de Clisson

Blason de la commune de Clisson.
Blason de la commune de Clisson.

Description
De gueules au lion d’argent, couronné, lampassé et armé d’or.
Source : wikipedia.org












Situation géographique

Catégories : Non classé