Gorges est une commune du département de Loire-Atlantique. Elle se trouve en Pays Nantais dans le Vignoble. Elle se situe à 30 km au sud-est de la ville de Nantes.

Mise à jour le 3/11/2022.

Des informations sur Gorges

Département : Loire-Atlantique
Arrondissement : Nantes
Canton : Clisson
Intercommunalité : Clisson Sèvre et Maine Agglo

Pays historique
: Le Pays Nantais
Pays traditionnel : Le Vignoble

Gentilé : Gorgeois, Gorgeoises
Population : 4 851 hab. (2019)
Densité : 298 hab./km²
Superficie : 16,27 km²

Adresse de la mairie : 3 place de l’Église, 44190 Gorges
Site internet : www.gorges44.fr

Communes limitrophes : ClissonSaint-Hilaire-de-ClissonSainte-Lumine-de-ClissonMonnières Le PalletMouzillon

Quelques cartes
Carte de la Bretagne Carte du département de Loire-Atlantique (44) en Bretagne. Carte du pays historique Nantais en Bretagne.
fleche verte Voir toutes les cartes.

Toponymie de Gorges

L’origine du nom vient du fait que la vallée de la Sèvre Nantaise est plus étroite à certains endroits de la commune.

En breton, la commune se nomme Gored.

Histoire de la commune de Gorges

Le site est occupé dès l’Antiquité. Avant la fondation du monastère et les prédications de saint Martin, vers la fin du VIIe siècle ou le début du VIIIe siècle, saint Hilaire, évêque de Poitiers, traverse probablement cet endroit.

Au XIIe siècle, le nom de Gorges apparaît dans une charte. Le château de la Sénardière dépend d’une châtellenie importante dès le XVe siècle. Il devient la propriété en 1571 de la famille très cultivée de Fiesque, qui entretient des relations avec le haut-clergé. Julien Fiesque est le curé de l’église Saint-Sulpice à Paris et l’ami de l’abbé Olier, fondateur des séminaires. En 1621, René Lévêque, né à Gorges, est appelé par Mazarin pour le suivre en Alsace.

La période révolutionnaire est une époque de troubles comme dans toute la région. Les trois prêtre de Gorges refusent de signer la Constitution et laissent la paroisse sans secours religieux pendant deux ans. L’un d’eux, le recteur Dugast, est victime des noyades de Carrier, à Nantes, en novembre 1793.

Gorges est un lieu, très apprécié au cours des siècles, où se rend la cour de Clisson pour se reposer et où, plus tard, les négociants nantais installent leur maison de campagne.

Vue générale du bourg de Gorges dans les années 1900.
Vue générale du bourg de Gorges dans les années 1900.

Blason de la commune de Gorges

Blason de la commune de Gorges.
Blason de la commune de Gorges.

Description
Parti de gueules et d’or à la croix fleuronnée d’hermine brochant, cantonnée : au premier, d’un lion d’argent, couronné, lampassé et armé d’or ; au deuxième, d’un pic de mineur d’azur ; au troisième, d’une grappe de raisins d’argent tigée d’or ; au quatrième, d’une fleur de lys d’azur au pied nourri.
Source : wikipedia.org









Situation géographique

Catégories : CommunesLoire-Atlantique