Corlay est une commune des Côtes d’Armor. Elle se trouve en Cornouaille dans le Pays Fanch. Elle se situe à 34 km au sud-ouest de Saint-Brieuc.

Des informations sur Corlay

Département : Côtes d’Armor
Arrondissement : Saint-Brieuc
Canton : Mûr-de-Bretagne
Intercommunalité : CC Loudéac communauté – Bretagne Centre

Pays historique
: La Cornouaille
Pays traditionnel : Le Pays Fanch

Gentilé : Corlaysiens, Corlaysiennes
Population : 957 hab. (2017)
Densité : 69 hab./km²
Superficie : 13,8 km²

Adresse de la mairie : 8 place de l’église, 22320 Corlay

Communes limitrophes : Le Haut-CorlaySaint-Martin-des-PrèsSaint-MayeuxPlussulienCanihuel

Toponymie de Corlay

L’origine du nom vient peut-être du breton korr, nain, et de lez, cour.

En breton, la commune se nomme Korle.

Histoire de la commune de Corlay

Les débuts de Corlay sont liés à la construction au XIIe siècle d’un château. En 1198, Constance de Bretagne-Penthièvre apporte en dot de mariage à Alain III de Rohan la châtellenie, composée du château et d’une dizaine de paroisses environnantes.

La paroisse de Corlay, mentionnée dès le XIIIe siècle, fait partie du diocèse de Cornouaille. Lorsque le vicomte de Rohan meurt sans héritier en 1527, tous ses biens, composés de vaisselle d’or et d’argent, font l’objet de nombreuses convoitises, et notamment de la part du roi de France, François 1er.

Pendant les guerres de la Ligue, Corlay est le théâtre de combats acharnés, car son château est bâti sur un site stratégique. La région de Corlay est alors pillée à plusieurs reprises. Puis en 1599, la forteresse est démantelée par Henri IV.

La Révolution est favorablement accueillie et paisiblement vécue. En revanche, les années de la chouannerie sont plus agités. La ville est occupé par cinq cents chouans en 1795. En 1796, les archives de la commune sont incendiées, en 1799, les fonds du percepteur sont confisqués et l’année suivante, Keranflech, appelé sous son nom de guerre Jupiter, oblige la municipalité a percevoir les impôts au profit des chouans. Aux XIXe et XXe siècles, Corlay conserve son orientation agricole et se spécialise dans l’élevage de chevaux en créant une nouvelle race.

La maison renaissance dans le bourg de Corlay au début des années 1900.
La maison renaissance dans le bourg de Corlay au début des années 1900.

Blason de la commune de Corlay

Blason de la commune de Corlay.
Blason de la commune de Corlay.

Description
De gueules au lion d’or, la tête contournée, senestré en chef d’une étoile d’argent.
Source : wikipedia.org








Situation géographique

Catégories : Non classé