Plussulien est une commune des Côtes d’Armor. Elle se trouve en Cornouaille dans le Pays Fanch. Elle se situe à 39 km au sud-ouest de Saint-Brieuc.

Des informations sur Plussulien

Département : Côtes d’Armor
Arrondissement : Saint-Brieuc
Canton : Mûr-de-Bretagne
Intercommunalité : CC Loudéac Communauté – Bretagne Centre

Pays historique
: La Cornouaille
Pays traditionnel : Le Pays Fanch

Gentilé : Plussulianais, Plussulianaises
Population : 487 hab. (2017)
Densité : 22 hab./km²
Superficie : 22,49 km²

Adresse de la mairie : 23 Rue du Centre, 22320 Plussulien

Communes limitrophes : CorlaySaint-MayeuxBon Repos sur BlavetSaint-IgneauxCanihuel

Toponymie de Plussulien

L’origine du nom vient probablement de l’ancien breton ploe, paroisse, et du saint breton Sulia ou suliac. Une autre hypothèse l’associe à saint Julien.

En breton, la commune se nomme Plusulian.

Histoire de la commune de Plussulien

L’histoire de Plussulien aurait pu être banale, si en 1964 des archéologues n’avaient découvert un atelier d’extraction et de façonnage de haches, qui aurait fonctionné de 4 000 à 2 000 ans av. J.-C. Environ. Pendant vingt siècles, Plussulien aurait été une capitale de la pierre polie, exportant sa production en Bretagne et en Angleterre. Plussulien n’est mentionné dans les écrits qu’à partir du XIIe siècle. Sa paroisse, citée en 1289, dépend de l’évêché de Cornouaille. Elle est entièrement englobée dans l’ancienne seigneurie de Corlay. Certains pensent qu’elle a été un archidiaconé du Poher, pays breton du centre du Finistère et siège du vicaire général de l’évêché de Quimper.

Tout en conservant une forte orientation agricole, Plussulien est jusqu’au milieu du XXe siècle un centre important de fabrication du sabot de bois.

La grande rue du bourg de Plussulien au début des années 1900.
La grande rue du bourg de Plussulien au début des années 1900.

Situation géographique

Catégories : Non classé