Kergrist est une commune du département du Morbihan. Elle se trouve en Cornouaille dans le Pays de Pontivy. Elle se situe à la limite de la ville de Pontivy.

Des informations sur Kergrist

Département : Morbihan
Arrondissement : Pontivy
Canton : Gourin
Intercommunalité : Pontivy Communauté

Pays historique
: La Cornouaille
Pays traditionnel : Le Pays de Pontivy

Gentillé : Kergristois, Kergristoise
Population : 723 hab. (2017)
Densité : 24 hab./km²
Superficie : 29,66 km²

Adresse de la mairie : 16 Rue de la Paix, 56300 Kergrist
Site internet : www.kergrist.fr

Communes limitrophes : GuerlédanSaint-ConnecHémonstoirCroixanvecSaint-GérandNeuillac

Toponymie de Kergrist

L’origine du nom vient du latin villa Christi, maison du Christ, caractéristique, comme les Villedieu ou vildé, d’une fondation templière.

En breton, la commune se nomme Klergrist.

Histoire de la commune de Kergrist

Si la légende veut que Kergrist remonte à l’ermite saint Guengaloé, ce n’est qu’à partir du XIIe siècle que les cartulaires des abbayes mentionnent pour la première fois Querchrist.

En 1205, Alain IV de Rohan fait don aux moines de Saint-Martin-de-Josselin de l’église alors dédiée à la sainte Croix, culte propagé par les templiers, qui pourraient ainsi être les fondateurs du village.

Simple succursale de Neuillac, Kergrist dépend alors de l’évêché de Cornouaille et relève de la sénéchaussée de Ploërmel. Puis le territoire s’organise petit à petit autour des seigneuries, au nombre de huit au XVe siècle.

À partir du XVIIe siècle s’ouvrent des registres d’état civil, mais c’est celui des décès qui est le plus sollicité, car épidémies et disettes sévissent régulièrement.

Érigé en commune à la Révolution, Kergrist demeure toujours aussi démuni. Toutefois le XIXe siècle est l’amorce d’un changement. L’abbé Guillôme, officiant dans la paroisse, publie en effet l’un des grands livres de la littérature en langue bretonne, qui présente en un langage relevé de nouvelles méthodes de culture.

Plus encore, le développement des routes, l’arrivée de l’électricité et l’essor de l’enseignement au XXe siècle permettent un désenclavement sensible. Cependant, depuis les années 1960, la population ne cesse de décroître.

Une procession religieuse sur la commune de Kergrist au début des années 1900.
Une procession religieuse sur la commune de Kergrist au début des années 1900.

Situation géographique

Catégories : Non classé