La Chevallerais est une commune du département de Loire-Atlantique. Elle se trouve en Pays Nantais dans le Pays de Nantes. Elle se situe à 40 km au sud de la ville de Châteaubriant.

Des informations sur La Chevallerais

Département : Loire-Atlantique
Arrondissement : Châteaubriant-Ancenis
Canton : Guémené-Penfao
Intercommunalité : CC de la Région de Blain

Pays historique
: Le Pays Nantais
Pays traditionnel : Le Pays de Nantes

Gentilé : Chevalleraisiens, Chevalleraisiennes
Population : 1 541 hab. (2018)
Densité : 151 hab./km²
Superficie : 10,23 km²

Adresse de la mairie : 14 place de l’Église, 44810 La Chevallerais
Site internet : www.lachevallerais.fr

Communes limitrophes : La GrigonnaisPuceulSaffréHéricBlain

Toponymie de La Chevallerais

L’origine du nom vient de chevalier, cavalier.

En breton, la commune se nomme Kergaval.

Histoire de la commune de La Chevallerais

La Chevallerais est l’une des plus jeunes communes de Loire-Atlantique. C’est à l’aube des années 1950 que M. Lodet, adjoint spécial de cette section de la commune de Puceul depuis 1926, devient maire de La Chevallerais.

En creusant le canal de Nantes à Brest, vers 1830, un pot en terre de l’âge du bronze est retrouvé dans le lit de l’Isac. Dans la zone de terre noire proche de la rivière, une hache de pierre du Néolithique a également été mise au jour.

En 1550, ce fief, appartient à messire de Montauban. Le territoire est boisé et désert jusqu’en 1620, date à laquelle est érigée la chapelle Notre-Dame-de-Bonnes-Nouvelles, suite au vœu d’un gentilhomme qui avait blessé son compagnon lors d’une chasse. En 1793, la chapelle est brûlée lors de la retraite des Vendéens.

Jusqu’au milieu du XIXe siècle, à l’écart des grands chemins, les habitants, principalement des paysans, sont pauvres. L’arrivée du canal, vers 1840, et l’amélioration de l’agriculture permettent une évolution très sensible. En 1853, une nouvelle église remplace la chapelle, ce qui entraîne le peuplement du bourg. Un soir d’août 1944, alors que les rues sont pavoisées de drapeaux tricolores ou américains dans l’attente de la Libération, le retour des Allemands faillit tourner au drame.

L'église dans le bourg de La Chevallerais dans les années 1900.
L’église dans le bourg de La Chevallerais dans les années 1900.

Situation géographique

Catégories : Non classé