Le Cours est une commune du département du Morbihan. Elle se trouve en Pays Vannetais dans le Vannetais Gallo. Elle se situe à 29 km au nord-est de la ville de Vannes.

Des informations sur Le Cours

Département : Morbihan
Arrondissement : Vannes
Canton : Questembert
Intercommunalité : Questembert Communauté

Pays historique
: Le Vannetais
Pays traditionnel : Le Vannetais Gallo

Gentillé : Coursiens, Coursiennes
Population : 670 hab. (2017)
Densité : 43 hab./km²
Superficie : 15,63 km²

Adresse de la mairie : 8 Rue de l’Arz, 56230 Le Cours
Site internet : www.le-cours.questembert-communaute.fr

Communes limitrophes : Saint-GuyomardMolacLarréElvenTrédion

Toponymie de Le Cours

L’origine du nom de cette ancienne trève de Molac vient probablement de la traduction d’un nom breton qui pouvait être Lezmolag ou Porhmolag, « la cour, le châreau de Molac ».

En breton, la commune se nomme Ar C’hour.

Histoire de la commune Le Cours

Rattaché à Molac jusqu’en 1839, Le Cours devient commune le 17 mars 1932. Aussi son histoire est intimement liée à celle de sa paroisse mère. Au XIIe siècle, l’arrivée des chevaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem constitue l’un des grands événements de l’histoire du Cours. Ils érigent une aumônerie dotée d’une chapelle qui est rattachée au XIVe siècle au temple de Carentoir.

Au XIIIe siècle, au château de Trégouët sur les bords de l’Arz, vivent les comtes de Molac. Le premier serait Guy Ier qui y séjourne dans les années 1200. Vers 1320, le mariage de Guy IV avec Marie de Trébimoël permet aux comtes de Molac d’acquérir la charge de sénéchal du duc de Rohan. La seigneurie de Molac devient très renommée en Bretagne. Le blason de cette famille apparaît alors. On le voit encore sur la tour de l’église de Molac ainsi qu’à droite du vitrail derrière le maître-autel. Les 9 macles rappelant la famille de Rohan qui y figurent. Par le jeu des alliances, cette seigneurie passe à plusieurs familles : les La Chapelle, les Rosmadec, au sénéchal René-Alexis de Carcado et enfin à la famille de Sivry.

Au début de la Révolution, les paysans du Cours participent à la première prise d’armes du pays vannetais afin de protester contre la constitution civile du clergé, puis à l’insurrection de mars 1793 qui aboutit à la prise de Rochefort, chef-lieu de district. Les combats ne cessent qu’au Concordat de 1802, signé entre Napoléon et les envoyés du pape.

Blason de la commune de Le Cours

Blason de la commune de Le Cours.
Blason de la commune de Le Cours.

Description
D’argent à la croisette pattée de gueules, chapé-ployé d’azur chargé de six macles du champ, trois à dextre et trois à senestre, au chef aussi de gueules chargé d’une l’hermine au naturel colletée d’une écharpe d’hermine voletant sur son dos.
Source : wikipedia.org




Situation géographique

Catégories : Non classé