Le Saint est une commune du département du Morbihan. Elle se trouve en Cornouaille dans le Chtou. Elle se situe à 58 km à l’ouest de la ville de Pontivy.

Mise à jour le 13/10/2022.

Des informations sur Le Saint

Département : Morbihan
Arrondissement : Pontivy
Canton : Gourin
Intercommunalité : CC Roi Morvan Communauté

Pays historique
: La Cornouaille
Pays traditionnel : Le Chtou

Gentilé : Saintois, Saintoises
Population : 579 hab. ( 2019) – 587 hab. (2017)
Densité : 19 hab./km²
Superficie : 31,03 km²

Adresse de la mairie : 10 Rue de la Mairie, 56110 Le Saint
Site internet : www.lesaint56110.fr

Communes limitrophes : GourinLangonnetLe FaouëtGuiscriff

Quelques cartes
Carte de la Bretagne Carte du département du Morbihan (56) en Bretagne. Carte du pays historique de Cornouaille en Bretagne.
fleche verte Voir toutes les cartes.

Toponymie de Le Saint

La forme bretonne montre qu’il s’agit ici d’un pluriel, Les Saints, forme attestée en 1536, et non Le Saint, mais du fait que l’article breton est invariable, il est presque toujours, dans les noms propres, traduit par Le en français, même quand le mot ainsi introduit est féminin : Le Drennec ; ou pluriel : Le Quilliou.

En breton, la commune se nomme Ar Sent.

Histoire de la commune de Le Saint

Dès le Ve siècle, des bénédictins de Landévennec sont implantés dans la région. Le Saint, qu’ils citent dans leur cartulaire à plusieurs reprises, évoquerait peut-être saint Guénolé, fondateur de l’abbaye. Il semble que le bourg se soit implanté sur une voie ancienne.

Entre 1088 et 1114, Tanguy, vicomte de Gourin, fonde au sud du village le prieuré de Pont-Priant dans lequel s’installent les bénédictins de l’abbaye Sainte-Croix de Quimperlé. Vers 1129, l’église du Saint, citée comme chapelle privée au Xe siècle devient chapelle trèviale de l’église de Gourin, situation qui dure jusqu’à l’érection du Saint en paroisse en 1801 et à son rattachement au diocèse de Vannes. Elle fait donc partie des neuf paroisses et trèves que comptent la châtellenie et la sénéchaussée de Gourin au Moyen Âge.

Après la prise de leur château en 1343, les Bouteville, seigneurs du Faouêt viennent s’installer au château du Saint. Celui-ci passe par alliance à la famille de Goulaine en 1559. Il échoue par héritage aux Bahumo en 1729 avant d’être vendu comme bien national en 1790.

Le château est arasé en 1970-1972. Seul subsiste le logis connexe, sans doute reconstruit dans la première moitié du XVIIe siècle. La partie orientale du châtelet d’entrée constituant en partie le système défensif apparaît encore sur le plan cadastral de 1838.

Blason de la commune de Le Saint

Blason de la commune de Le Saint.
Blason de la commune de Le Saint.

Description
D’argent à un chêne arraché de sinople, le fût accosté de deux mouchetures d’hermine de sable, au chef de gueules chargé de sept billettes vidées d’argent, quatre et trois.
Source : wikipedia.org






Situation géographique

Catégories : CommunesMorbihan