Le Temple-de-Bretagne est une commune du département de Loire-Atlantique. Elle se trouve en Pays Nantais dans le Pays de Nantes. Elle se situe à 28 km au nord-ouest de la ville de Nantes.

Des informations sur Le Temple-de-Bretagne

Département : Loire-Atlantique
Arrondissement : Nantes
Canton : Blain
Intercommunalité : CC Estuaire et Sillon

Pays historique
: Le Pays Nantais
Pays traditionnel : Le Pays de Nantes

Gentilé : Templiers, Templières
Population : 2 006 hab. (2018)
Densité : 1 166 hab./km²
Superficie : 1,72 km²

Adresse de la mairie : 24 rue Georges Bonnet, 44360 Le Temple-de-Bretagne
Site internet : www.letempledebretagne.fr

Communes limitrophes : CordemaisMalvilleFay-de-BretagneVigneux-de-BretagneSaint-Étienne-de-Montluc

Toponymie de Le Temple-de-Bretagne

L’origine du nom vient du nom de l’ordre religieux et militaire des templiers

En breton, la commune se nomme Templ-Breizh.

Histoire de la commune de Le Temple-de-Bretagne

Au début du Moyen Âge, le territoire est appelé Mauperthuis : il s’agit alors d’un passage forestier sur la route reliant Nantes au sud de la Bretagne réputé pour être mal fréquenté. Lorsque les templiers s’y établissent, au XIIe siècle, la paroisse prend le nom de Temple-Mauperthuis.

Jusqu’en 1662, la rue principale, étroite et tortueuse, passait plus au sud de la route actuelle. La situation du bourg, le long du chemin reliant Nantes à Vannes, permet de développer, en marge de l’agriculture, une activité commerciale, dont témoignent le relais de pote et le nom d’anciennes hôtelleries : le Lion d’Or, le Sillon de Bretagne et la Boule d’Or. En 1792, les biens appartenant aux chevaliers de l’ordre de Malte sont vendus au clergé et à une noblesse peu représentée sur le territoire.

En 1871, l’installation d’une voie de chemin de fer, à environ 6 kilomètres plus au sud du bourg, défavorise Le Temple-de-Bretagne, qui perd le relais de poste. C’est en 1871 que la municipalité décide de changer le nom de la commune, jugé dévalorisant.

Lorsque se forme la poche de Saint-Nazaire, au mois d’août 1944, la population du Temple-de-Bretagne, trop exposée, est évacuée et ne revient pas avant 1945.

La rue principale du bourg de Temple-de-Bretagne dans les années 1900.
La rue principale du bourg de Temple-de-Bretagne dans les années 1900.

Blason de la commune de Le Temple-de-Bretagne

Blason de la commune de Le Temple-de-Bretagne.
Blason de la commune de Le Temple-de-Bretagne.

D’hermine à la croix templière haussée, alésée, mouvant de la pointe, au bras senestre brisé, peinte au naturel.














Situation géographique

Catégories : Non classé