Malville est une commune du département de Loire-Atlantique. Elle se trouve en Pays Nantais dans le Pays de Nantes. Elle se situe à 35 km à l’est de la ville de Saint-Nazaire.

Des informations sur Malville

Département : Loire-Atlantique
Arrondissement : Saint-Nazaire
Canton : Blain
Intercommunalité : CC Estuaire et Sillon

Pays historique
: Le Pays Nantais
Pays traditionnel : Le Pays de Nantes

Gentilé : Malvillois, Malvilloises
Population : 3 463 hab. (2018)
Densité : 111 hab./km²
Superficie : 31,24 km²

Adresse de la mairie : Rue de la Merlerie, 44260 Malville
Site internet : www.malville.fr

Communes limitrophes : SavenayBouvronFay-de-BretagneVigneux-de-BretagneLe Temple-de-Bretagne Cordemais – Bouée

Toponymie de Malville

L’origine du nom vient du latin mala, mauvais, et villa, domaine, village.

En breton, la commune se nomme Kerwall.

Histoire de la commune de Malville

Plusieurs chemins antiques traversent le territoire de la commune de Malville : le chemin de Nantes à Vannes au sommet du sillon de Bretagne, celui du Temple Mauperthuis à Redon, celui de Saint-Étienne à Savenay par le passage du Goust, et enfin le chemin de Blain au port de Rohars, parfois considéré comme une voie romaine.

L’église de Malville aurait été fondée au XIIe siècle par les templiers. Avant la Révolution, la paroisse de Malville est divisée en trois fiefs : le fief au Duc, qui dépend du domaine du Duc, s’étend au nord de la route de Vannes ; le fief Roche, au sud de la route nationale et limité par la route de Malville à Bouée, dépend de la vicomté de Donges, enfin le fief Lévêque qui dépend de l’évêché de Nantes.

Le château du Goust, l’une des seigneuries de Malville, est rendu célèbre par Jean de Montauban, qui fait le siège du château de Blain pendant la Ligue (1576-1596) et ravage à plusieurs reprises le pays jusqu’aux portes de Nantes.

Jean-Chrysotome Braud (1752-1845) est curé de Malville de 1781 à 1843. Ayant prêté serment à la Constitution civile du clergé et étant membre du district de Savenay, il se réfugie à Nantes lors de l’insurrection de mars 1793. Il se rétracte en 1802 et réintègre sa cure. Il écrit sur les habitants de Malville et évoque leur pauvreté et leur faiblesse provoquée par la faim.

Commune essentiellement rurale jusqu’aux années 1970, Malville se développe, voit sa population augmenter grâce à la proximité de Nantes, à sa situation sur le bord de la voie express et à la création de deux zones d’activités.

Blason de la commune de Malville

Blason de la commune de Malville.
Blason de la commune de Malville.

Description
De gueules à trois macles d’or surmontées d’un lambel d’argent.
Source : wikipedia.org












Situation géographique

Catégories : Non classé