Loc-Envel est une commune du département des Côtes d’Armor. Elle se trouve en Trégor dans le Grand Trégor. Elle se situe à 26 km à l’ouest de Guingamp.

Des informations sur Loc-Envel

Département : Côtes d’Armor
Arrondissement : Guingamp
Canton : Callac
Intercommunalité : Guingamp Paimpol Agglomération

Pays historique
: Le Trégor
Pays traditionnel : Le Grand Trégor

Gentilé : Locenvellois, Locenvelloises
Population : 69 hab. (2017)
Densité : 21 hab./km²
Superficie : 3,36 km²

Adresse de la mairie : 3 Rue de la Mairie, 22810 Loc-Envel

Communes limitrophes : Plounévez-MoëdecBelle-Isle-en-TerrePlougonverLoguivy-Plougras

Toponymie de Loc-Envel

L’origine du nom vient de l’ancien breton lok, lieu consacré, et de saint Envel, venu de Grande-Bretagne au VIe siècle christianiser la région.

En breton, la commune se nomme Lokenvel.

Histoire de la commune de Loc-Envel

Au VIe siècle, l’abbé Envel établit son ermitage à l’emplacement de l’église actuelle. Dès 1163, l’église de l’époque apparaît comme possession de l’abbaye de Saint-Jacut-de-la-Mer. Sous l’Ancien Régime, le bourg est le siège d’un prieuré-cure de cette même abbaye et il est rattaché à la paroisse primitive de Plougonver.

Dès 1740, des mines de zing et d’argent sont exploitées dans la forêt proche de Caot-an-Noz. En 1789, elles emploient cent vingt-cinq personnes, et l’extraction annuelle atteint 30 à 60 tonnes de minerai par homme. Elles consomment également pour la forge 100 hectares de forêt par an.

Loc-Envel, érigé en commune en 1790, est supprimé comme telle et rattaché à celle de Belle-Isle-en-Terre en 1805, pour être enfin rétabli en 1820. En 1843, l’industrie sidérurgique cesse, concurrencée par de nouveaux procédés, celui du coke en particulier. Jusqu’au début du XXe siècle, la commune vit de l’exploitation forestière.

L'église Saint-Envel sur la commune de Loc-Envel au début des années 1900.
L’église Saint-Envel sur la commune de Loc-Envel au début des années 1900.

Situation géographique

Catégories : Non classé