Médréac est une commune du département d’Ille-et-Vilaine. Elle se trouve en Pays de Saint-Malo dans le Poudouvre. Elle se situe à 40 km au nord-ouest de la ville de Rennes.

Des informations sur Médréac

Département : Ille-et-Vilaine
Arrondissement : Rennes
Canton : Montauban-de-Bretahne
Intercommunalité : CC de Saint-Méen Montauban

Pays historique
: Le Pays de Saint-Malo
Pays traditionnel : Le Poudouvre

Gentillé : Médréaciens, Médréaciennes
Population : 1 826 hab. (2018)
Densité : 52 hab./km²
Superficie : 35,02 km²

Adresse de la mairie : Place de la Mairie, 35360 Médréac
Site internet : www.medreac.fr

Communes limitrophes : GuittéPlouasneSaint-PernLandujanMontauban-de-BretagneQuédillacLa Chapelle-Blanche

Toponymie de Médréac

L’origine du nom vient de la forme latine Modoriacum, « campagne de ronces ».

En breton, la commune se nomme Mederieg.

Histoire de la commune de Médréac

Le territoire de la commune, situé aux confins du département d’Ille-et-Vilaine, au fond de la vallée de la Rance, est occupé depuis le Néolithique. Les alignements mégalithiques de Lampouy sont supposés avoir été élevés entre 5 000 à 2 500 ans av. J.-C, et ce site aurait été un lieu sacré des Coriosolites, dont le centre de civilisation était Corseul. Un enclos, peut-être romain, est révélé par l’archéologie aérienne, mais les derniers vestiges – quelques marches d’un escalier, ont disparu dans le courant du XXe siècle.

Les Celtes chassés des îles Britanniques ont contribué au peuplement de ce territoire au Ve et VIe siècles, mais le nom de Modoriacum est mentionné dès 835 dans le cartulaire de Redon. À l’époque féodale, Médréac est rattaché à la baronnie de Bécherel.

Pendant la Révolution française, des affrontements sanglants entre chouans et républicains nécessitent l’installation, à partir de 1793, d’un bataillon républicain à Médréac afin que l’ordre soit maintenu. Au XIXe siècle, la commune atteint 2 500 habitants, ce qui témoigne de son essor, et son activité économique est suffisamment dynamique pour justifier la construction d’une gare en 1896.

Outre la trentaine de manoirs transformés pour la plupart en exploitation agricoles, Médréac développe alors une activité linière importante, et le lin destiné aux voilures des bateaux de Saint-Malo est acheminé via le Néal. Les ressources de la commune liées à l’agriculture, mais Médréac étend désormais ses activités au tourisme, avec le vélo rail et la visite de ses environs en train buissonnier.

Vue générale du bourg de Médréac avec l'église Saint-Pierre au début des années 1900.
Vue générale du bourg de Médréac avec l’église Saint-Pierre au début des années 1900.

Situation géographique

Catégories : Non classé