Nivillac est une commune du département du Morbihan. Elle se trouve en Pays Nantais dans le Mitaud. Elle se situe à 48km au sud-est de la ville de Vannes.

Des informations sur Nivillac

Département : Morbihan
Arrondissement : Vannes
Canton : Muzillac
Intercommunalité : CC Arc Sud Bretagne

Pays historique
: Le Pays Nantais
Pays traditionnel : Le Mitaud

Gentillé : Nivillacois, Nivillacoises
Population : 4 612 hab. (2017)
Densité : 83 hab./km²
Superficie : 55,48 km²

Adresse de la mairie : 3 Rue Joseph Dano, 56130 Nivillac
Site internet : www.nivillac.fr

Communes limitrophes : La Roche-BernardHerbignacMissillac Saint-DolayBéganne

Toponymie de Nivillac

Le nom est d’origine gallo-romain, du latin noviliaca, « terre nouvellement défrichée ».

En breton, la commune se nomme Nivilieg.

Histoire de la commune de Nivillac

Les nombreux mégalithes visibles sur le site communal attestent l’occupation ancienne du territoire. Cependant Noviliacum naît sans doute dans les premiers siècles de notre ère. Vers 1115, Simon II de La Roche y installe le prieuré Notre-Dame à Montenac ou Moutonnas. Les bâtiments, en ruine dès le XVIe siècle, accueillent les sépultures de plusieurs barons de La Roche.

Le recteur de Nivillac règne alors sur un doyenné dont les limites, dans l’évêché de Nantes, sont très étendues : depuis Guérande jusqu’à Saint-Herblain, en passant par Guenrouët et Saint-Nicolas-de-Redon. Vingt-cinq seigneuries – dont une imposante, Lourmois – se partagent son territoire. Il existe en effet, dans la rue Haute-Notre-Dame à La Roche-Bernard, de grandes bâtisses appelées les greniers de Lourmois.

Commune essentiellement agricole jusqu’au début du siècle, Nivillac développe aujourd’hui l’artisanat et connaît une activité industrielle.

La chapelle Saint-Cry sur la commune de Nivillac au début des années 1900.
La chapelle Saint-Cry sur la commune de Nivillac au début des années 1900.

Blason de la commune de Nivillac

Blason de la commune de Nivillac.
Blason de la commune de Nivillac.

Description
Parti d’azur et de sinople, à un pont de deux arches et deux demies d’or, crénelé et maçonné de sable, soutenu d’une divise ondée d’argent, le tout brochant sur le parti ; au chef triangulaire ployé d’hermine brochant.
Source : wikipedia.org





Situation géographique de Nivillac

Catégories : Non classé