Plougasnou est une commune littorale du département du Finistère. Elle se trouve à 17 km au nord de la ville de Morlaix dans le Pays du Trégor.

Mise à jour le 10/08/2022.

Des informations sur Plougasnou

Département : Finistère
Arrondissement : Morlax
Canton : Plouigneau
Intercommunalité : Morlaix Communauté

Pays historique
: Le Trégor
Pays traditionnel : Le Bas-Trégor

Gentilé
: Plouganistes
Population : 2 737 hab. ( 2019) – 2 776 hab. (2017)
Densité : 81 hab./km²
Superficie : 33,94 km²

Adresse de la mairie
: 14 Rue François Charles, 29630 Plougasnou
Site internet
: www.mairie-plougasnou.fr

Communes limitrophes : Saint-Jean-du-DoigtPlouézoc’h

Quelques cartes
Carte de la Bretagne Carte du département du Finistère (29) en Bretagne. Carte du pays historique du Trégor en Bretagne.
fleche verte Voir toutes les cartes.

Toponymie de Plougasnou

L’origine du nom vient du vieux breton ploe, paroisse, et de saint Caznou, en vieux breton Catnou, de cat, combat, et gnou, connu.
En breton, la commune se nomme Plougasnoù.

Histoire de la commune de Plougasnou

Plougasnou est fondé vers le VIe siècle, lors de l’arrivée des Bretons insulaires à la pointe de Primel, principal site archéologique de la commune. Deux moines d’origine bretonne, saint Primel et saint Mériadec, auraient abordé à cet endroit. Les vestiges romains et les constructions qui s’y trouvaient n’ont pas survécu aux guerres de la Ligue, et il ne reste désormais qu’un éperon barré de l’âge du fer et des vestiges de la chapelle Sainte-Marthe.

Vers 1595, le rocher de Primel est fortifié par le capitaine royaliste François de Goezbriand. Mais le chef ligueur La Fontenelle persuade les Espagnols, ses alliés, d’attaquer cette place forte. Ceux-ci s’en emparent en 1596. Un an plus tard, François de Boiséon, gouverneur de Morlaix, bloque le fort pendant deux mois pour permettre aux paysans de sauver leur récolte. Les Espagnols sont chassés en 1598. En 1616, alors qu’il est devenu le repaire de pillards, le fort est détruit par la milice de Morlaix.

La commune, qui vit essentiellement des produits de son agriculture et de sa pêche, demande le passage du chemin de fer pour que le poisson soit rapidement transporté et pour faire face au tourisme naissant. La ligne est ouverte en 1912, mais elle est abandonnée dès 1936.

L'église Saint-Pierre à Plougasnou au début des années 1900.
L’église Saint-Pierre de Plougasnou. Carte postale du début des années 1900.

Blason de la commune de Plougasnou

Blason de la commune de Plougasnou.
Blason de la commune de Plougasnou.

Description
D’argent fretté d’azur.
Source : wikipedia.org









Situation géographique

Catégories : Non classé