Saint-Jouan-de-l’Isle est une commune du département des Côtes d’Armor. Elle se trouve en Pays de Saint-Malo dans le Poudouvre. Elle se situe à 26 km au sud de la ville de Dinan.

Des informations sur Saint-Jouan-de-l’Isle

Département : Côtes d’Armor
Arrondissement : Dinan
Canton : Broons
Intercommunalité : Dinan

Pays historique
: Le Pays de Saint-Malo
Pays traditionnel : Le Poudouvre

Gentilé : Saint-Jouannais, Saint-Jouannaises
Population : 496 hab. (2017)
Densité : 61 hab./km²
Superficie : 8,09 km²

Adresse de la mairie : 10 Rue Pont des 3 Arches, 22350 Saint-Jouan-de-l’Isle
Site internet : www.st-jouandelisle.pagesperso-orange.fr

Communes limitrophes : CaulnesLa Chapelle-BlancheQuédillacPlumaugatBroons

Toponymie de Saint-Jouan-de-l’Isle

L’origine du nom vient de saint Jean, peut-être saint Jean-Baptiste, l’addition « de-l’Isle » provenant probablement d’un château élevé sur une motte entourée d’eau qui en faisait une île.

En breton, la commune se nomme Sant-Yowan-an-Enez.

Histoire de la commune de Saint-Jouan-de-l’Isle

Au XIIIe siècle, Saint-Jouan-de-l’Isle appartient à la seigneurie de Montfort. À la même époque, le manoir de Saint-Jouan est propriété de Charles de Landugen. Saint-Jehan-de-l’Isle est cité comme paroisse en 1405 dans une lettre au duc Jean V.

La paroisse fait partie du diocèse de Saint-Malo et a pour succursale La Chapelle-Blanche, érigée en 1577. à la fin de juillet 1591, le duc de Mercœur, chef de la Ligue en Bretagne, s’installe avec ses troupes en vue d’attaquer les royaux, commandés par le prince de Dombes et établis à Saint-Méen. Le combat n’a finalement pas lieu.

Charles de Rosmadec, né en 1618, fils du baron de Saint-Jouan, Mathurin de Rosmadec, devient abbé du Tronchet, député du clergé aux états de Bretagne de Rennes en 1640, puis évêque de Vannes en 1647 et archevêque de Tours en 1671.

La commune subit en 1625 une épidémie de dysenterie qui cause la mort de cinquante-quatre personnes, pis en 1638 une épidémie de peste durant plusieurs mois.

En 1679, Siméon Hay, propriétaire des forges du Vaublanc, exploite une mine de fer dans la commune. Au XIXe siècle, la commune se caractérise par son importante production de cidre. Elle est par ailleurs chef-lieu de canton de l’an X à 1881.

Le clocher de l'église sur la commune de Saint-Jouan-de-l'Isle au début des années 1900.
Le clocher de l’église Saint-Jean-Baptiste sur la commune de Saint-Jouan-de-l’Isle au début des années 1900.

Blason de la commune de Saint-Jouan-de-l’Isle

Blason de la commune de Saint-Jouan-de-l'Isle.
Blason de la commune de Saint-Jouan-de-l’Isle.

Description
D’azur aux quatre fusées d’argent rangées en fasce.
Source : wikipedia.org








Situation géographique

Catégories : Non classé