Saint-Méen-le-Grand est une commune du département d’Ille-et-Vilaine. Elle se trouve en Pays de Saint-Malo dans le Poudouvre. Elle se situe à 45 km à l’ouest de la ville de Rennes.

Des informations sur Saint-Méen-le-Grand

Département : Ille-et-Vilaine
Arrondissement : Rennes
Canton : Montauban-de-Bretagne
Intercommunalité : CC de Saint-Méen Montauban

Pays historique
: Le Pays de Saint-Malo
Pays traditionnel : Le Poudouvre

Gentillé : Mévennais, Mévennaises
Population : 4 622 hab. (2018)
Densité : 254 hab./km²
Superficie : 18,21 km²

Adresse de la mairie : Place de la Mairie, 35290 Saint-Méen-le-Grand
Site internet : www.stmeen.fr

Communes limitrophes : PlumaugatLe CrouaisSaint-Onen-la-ChapelleGaëlLoscouët-sur-Meu

Toponymie de Saint-Méen-le-Grand

L’origine du nom vient du saint éponyme, moine anglais de la seconde moitié du VIe siècle, « le Grand » étant peut-être apposer pour différencier la ville d’autres haltes portant le même nom, telle que « le Petit-Saint-Méen », à Rennes.

En breton, la commune se nomme Sant-Meven.

Histoire de la commune de Saint-Méen-le-Grand

La commune, situé à l’intersection d’anciennes voies romaines, doit son existence à Mewen, un moine anglais ensuite appelé saint Méen. Fuyant les invasions nordiques, il débarque en Armorique avec son oncle saint Samson, au VIe siècle, et construit son premier monastère le long du Meu, sur les terres du seigneur Kaduon, à Gaël. L’édifice est détruit par les troupes de Charlemagne, puis par les normands.

En 1024, des moines bénédictins, dirigés par Hingueton, décident alors de fonder un nouveau monastère dans les environs, dédié au saint. Cette implantation et le marché qui l’accompagne sont à l’origine du développement de Saint-Méen-le-Grand, qui s’accroît autour des lieux de recueillement et d’hébergement prévus pour les nombreux pèlerins, venus de toute part implorer le saint.

Au Moyen Âge, la cité connaît une prospérité religieuse et commerçante notoire : congrégations, hôpitaux, auberges et hôtelleries, séminaires, grande bibliothèque attirent de nombreux intellectuels. La Révolution et la chouannerie sont des périodes de querelles et de tueries comme partout dans le canton.

L’activité économique se perpétue autour de grandes halles, détruites depuis, d’un marché aux bestiaux et de foires importantes, à la Saint-Jean et à la Saint-Denis. Elle s’oriente ensuite vers l’industrie agroalimentaire et la briqueterie.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, les Allemands détruisent leurs dépôts de munitions et les réserves entreposées au château des Gravelles. L’explosion détruit le domaine, dont il ne reste que les communs et la chapelle.

L'hôtel de la Grande Maison Guiblin dans le bourg de Saint-Méen-le-Grand au début des années 1900.
L’hôtel de la Grande Maison Guiblin dans le bourg de Saint-Méen-le-Grand au début des années 1900.

Blason de la commune de Saint-Méen-le-Grand

Blason de la commune de Saint-Méen-le-Grand.
Blason de la commune de Saint-Méen-le-Grand.

Description
De gueules à trois écussons d’argent chargés chacun de trois mouchetures d’hermine de sable.
Source : wikipedia.org








Situation géographique

Catégories : Non classé