Coray est une commune du département du Finistère. Elle se situe en Cornouaille dans le Pays Glazig. Elle se trouve à 23km à l’est de la ville de Quimper.

Mise à jour le 10/08/2022.

Des informations sur Coray

Département : Finistère
Arrondissement : Châteaulin
Canton : Briec
Intercommunalité : CC de Haute Cornouaille

Pays historique
: La Cornouaille
Pays traditionnel : Le Pays Glazig

Gentilé : Corayens, Corayennes
Population : 1 890 hab. ( 2019) – 1 896 hab. (2017)
Densité : 60 hab./km²
Superficie : 31,36 km²

Adresse de la mairie : 1 Rue Grégoire le Cam, 29370 Coray
Site internet : www.coray.fr

Communes limitrophes : TrégourezLazLeuhanTourc’hElliantLangolen

Quelques cartes
Carte de la Bretagne Carte du département du Finistère (29) en Bretagne. Carte du pays historique de Cornouaille en Bretagne.
fleche verte Voir toutes les cartes.

Étymologie de Coray

L’origine du nom est peut-être tirée d’un anthroponyme contenant la racine cor, qui signifie en ancien breton clan, famille.
En breton, la commune se nomme Kore.

Histoire de la commune de Coray

En 1927, lors de la destruction d’un alignement de treize menhirs près du village de Penhoat, un dépôt d’épées de l’âge du bronze, datée de 1000 av. J.-C., a été découvert au pied de l’un d’entre eux.

Le matériel d’un orfèvre, son enclume, des pointes de lances à douille et un lot de haches à talon, qui permet de dater l’ensemble vers 800 à 700 av. J.-C., ont été trouvés au village de Kéranfinit. Le bourg de Coray est au carrefour des voies romaines de Concarneau à Morlaix et de Quimper à Carhaix.

Vers le VIe siècle, le moine Ratian, disciple de saint Guénolé, s’installe à proximité pour évangéliser le pays. La tradition veut qu’il acquière une grande réputation en préservant les habitants de la peste.

Au XIe siècle, la paroisse de Choroe existe déjà lorsque les moines de Landévennec rappellent que l’ermitage de Lan Ratian, le hameau de Larrajen, leur vient du roi de Cornouaille.

Donné à l’église par le comte Budic de Cornouaille, Coray fait partie du fief des régaires de l’évêché de Cornouaille, comme la cité de Quimper et les paroisses de Kerfeunteun et de Cuzon-Lanniron. L’évêque, qui exerce pleinement sa juridiction sur Coray, a tous les droits honorifiques et prééminences dans l’église et les chapelles en tant que seigneur fondateur.

La châtellenie de Coray lui fournit des revenus importants, droits de dîme, de moulin et de four, d’étalage aux foires et marchés. Il nomme sur place un vicaire perpétuel. Le chapitre de Quimper se réfugie dans son manoir des Salles en plusieurs occasions, lorsque des épidémies graves sévissent dans la cité épiscopale. En effet, la grande peste d’Elliant, qui fait beaucoup de victimes dans la région de Quimper en 1564, n’atteint pas Coray, ce qui est perçu comme un miracle dû au souvenir de saint Ratian.

Les affaires de la paroisse sont gérées jusqu’à la révolution par un corps politique composé de douze membres choisis parmi les notables.

À la fin du XIXe siècle, les progrès de l’agriculture et de l’élevage améliorent les conditions de vie. En 1890, quatorze foires annuelles se tiennent à Coray. Le bourg comme la campagne comptent beaucoup d’artisans, des tailleurs, des sabotiers, et surtout des tisserands spécialisés dans la fabrication du berlinge, une étoffe grossière de fil et de laine qui se vend sur les marchés de Quimper, de Pont-L’Abbé et de Pont-Aven.

Le clocher et le porche de l'église Saint-Pierre et Saint-Paul à Coray.
Vue du clocher et du porche de l’église Saint-Pierre et Saint-Paul de Coray. Carte postale du début des années 1900.

Blason de la commune de Coray

Blason de la commune de Coray.
Blason de la commune de Coray.

Description
D’azur à la croix latine gironnée d’or et de sable, au chef ondé d’or chargé de trois mouchetures d’hermine aussi de sable.
Détail
Les hermines de Bretagne surmontent une croix facettée, symbolisant la pierre de staurotide présente dans le sous-sol de Coray. Les couleurs bleu, jaune, noir, sont celles de l’ancien costume des hommes de Coray.
Source : wikipedia.org

Situation géographique

Catégories : Non classé