Pont-Aven est une commune du département du Finistère. Elle se trouve en Cornouaille dans le pays de l’Aven. Elle se situe à 19 km à l’ouest de la ville de Quimperlé.

Mise à jour le 16/08/2022.

Des informations sur Pont-Aven

Département : Finistère
Arrondissement : Quimper
Canton : Moëlan-sur-Mer
Intercommunalité : Concarneau Cornouaille Agglomération

Pays historique
: La Cornouaille
Pays traditionnel : Le Pays de l’Aven

Gentilé : Pontavenistes
Population : 2 821 hab. (fleche verte 2019) – 2 801 hab. (2017)
Densité : 99 hab./km²
Superficie : 28,63 km²

Adresse de la mairie : 29 Rue Louis Lomenech, 29930 Pont-Aven
Site internet : www.pontaven.fr

Communes limitrophes : NévezTréguncMelgvenRospordenBannalecRiec-sur-Belon

Quelques cartes
Carte de la Bretagne Carte du département du Finistère (29) en Bretagne. Carte du pays historique de Cornouaille en Bretagne.
fleche verte Voir toutes les cartes.

Toponymie de Pont-Aven

L’origine du nom vient du celtique aven, rivière, et de pont.
En breton, la commune se nomme Pont-Aven.

Histoire de la commune de Pont-Aven

Les plateaux voisins de Pont-Aven sont habités dès le Néolithique. Établi au passage d’une ancienne voie conduisant de Quimper à Quimperlé par Concarneau, près d’un gué, Pont-Aven conserve quelques traces d’occupation antique.

À date indéterminée, son pont a été construit sur l’Aven. Peu à peu, les activités maritimes se développent, faisant de Pont-Aven un lieu de passage et d’échange, où les nombreux marchés sont très animés. De ce fait, la prospérité des meuniers et commerçants les pose en rivaux des hommes de loi de la justice seigneuriale de Riec et du Hénan.

Ainsi, l’agglomération s’étend dur la rive droite. Pourtant, officiellement, Pont-Aven n’est qu’un lieu-dit qui dépend des deux paroisses de Nizon et de Riec-sur-Belon. Elle demeure jusqu’à la Révolution une trève de Nizon, desservie dans la chapelle Saint-Joseph, bâtie en 1645.

À la veille de la Révolution, Pont-Aven est déjà une ville florissante. Elle se transforme en commune en 1790 et arbore rapidement les couleurs républicaines, malgré l’occupation temporaires de deux mille chouans en 1795.

Après les troubles révolutionnaires, Pont-Aven continue de développer ses échanges. Le commerce local est florissant grâce à l’importante activité du port. La renommée de la ville acquiert une nouvelle dimension avec l’arrivée des artistes, peintres et écrivains, aux XIXe et XXe siècles.

De nombreuses conserveries de légumes ou de poissons sont établies sur le territoire communal.

Un jour de foire sur la commune de Pont-Aven au début des années 1900.
Un jour de foire sur la commune de Pont-Aven. Carte postale du début des années 1900.

Blason de la commune de Pont-Aven

Blason de la commune de Pont-Aven.
Blason de la commune de Pont-Aven.

Description
D’azur au pont de deux arches d’or, maçonné de sable, accompagné en chef de deux roues de moulin aussi d’or et en pointe d’un besant d’argent chargé d’un navire de gueules habillé d’hermine.
Source : wikipedia.org





Situation géographique

Catégories : Non classé