Pont-l’Abbé est une commune du département du Finistère. elle se trouve en Cornouaille dans le Pays bigouden. Elle se situe à 20 km au sud-ouest de Quimper.

Mise à jour le 16/08/2022.

Des informations sur Pont-l’Abbé

Département : Finistère
Arrondissement : Quimper
Canton : Pont-l’Abbé
Intercommunalité : CC du Pays Bigouden sud

Pays historique
: La Cornouaille
Pays traditionnel : Le Pays Bigouden

Gentilé : Pont-l’Abbistes
Population : 8 369 hab. (fleche verte 2019) – 8 250 hab. (2017)
Densité : 460 hab./km²
Superficie : 18,21 km²

Adresse de la mairie : Square de l’Europe, 29120 Pont-l’Abbé
Site internet : www.ville-pontlabbe.bzh

Communes limitrophes : LoctudyPlobannalecPlomeurPlonéour-LanvernTréméocCombrit

Quelques cartes
Carte de la Bretagne Carte du département du Finistère (29) en Bretagne. Carte du pays historique de Cornouaille en Bretagne.
fleche verte Voir toutes les cartes.

Toponymie de Pont l’Abbé

L’origine du nom vient de Pons-Abbatis en 1224 du pont construit par les abbés de Loctudy ou les seigneurs du Pont, vers le XIe ou XIIe siècle.
En breton, la commune se nomme Pont-‘n-Abad.

Histoire de la commune de Pont l’Abbé

La présence humaine est attestée sur le territoire de Pont-l’Abbé au Paléolithique et au Néolithique. À l’âge du fer, un important village gaulois laisse de nombreux vestiges à Keralio et dans la partie occupée par l’actuel cimetière. Parmi les stèles funéraires représentatives de cette époque, la plus connue est la célèbre stèle sculptée de Kermaria, conservée au musée des Antiquités nationales, de Saint-Germain-en-Laye.

Les Romains réutilisent le site de Keralio et les sites voisins de Tréouguy et de Kernuz, au sud de la ville. Ils construisent également un camp à Menez-Roz-ar-C’hastel.

Au Moyen-Âge

Au Moyen Âge, le village de Keralio est placé sous l’autorité et la protection d’une motte féodale érigée aux abords sud de l’étang. Vers le XIe siècle, les abbés de Saint-Tudy et les seigneurs du Pont édifient le premier pont sur la rivière, à l’emplacement du pont actuel. En 1220, les seigneurs du Pont renoncent à leur droit de patronage sur les terres, les biens et les vassaux de l’abbaye de Saint-Tudy.

Sous l’Ancien Régime

L’histoire de Pont-L’Abbé est durant l’Ancien Régime étroitement liée à celles des puissants barons du Pont, qui s’illustrent dans de nombreuses batailles. Le bourg commence à prendre de l’importance sous le baron Hervé III, qui fonde le premier hôpital en 1350. Hervé IV fait construire en 1383 l’important monastère des Carmes et le premier quai.

Pendant les guerres de Religion, les baron du Pont embrassent la religion réformé. L’un d’eux, Charles Du Quelennec, dit « Soubise », est assassiné à Paris en tentant de porter secours à l’amiral de Coligny le 24 août 1572, la nuit de la Saint-Barthélemy.

Le château du Pont est pillé et incendié lors de la révolte populaire dite des Bonnets Rouges en 1675. En représailles, le duc de Chaulnes, gouverneur de Bretagne fait découronner de nombreux clocher de la région, dont celui de Lambour.

Pendant la Révolution

En 1791, la commune et la paroisse de Pont-L’Abbé sont constituées par l’annexion de quatre sections rurales enlevées aux communes voisines de Loctudy, Plobannalec, Plomeur et Combrit. L’église moniale du couvent des Carmes devient église paroissiale. Par décret du 7 brumaire an X est crée le canton de Pont-L’Abbé, qui englobe onze communes.

Port de commerce important aux XVIIIe et XIXe siècles, dans l’exportation des grains, du poisson, de la pomme de terre et du bois, et l’importation du vin, du sel et des épices, Pont-L’Abbé voit sa population croître de 1 884 habitants en 1800 à 5 536 en 1893. Le déclin du port s’amorce durant l’entre-deux-guerres. Aujourd’hui, il n’est plus guère fréquenté que par des bateaux de plaisance.

La rosace et le clocher de l'église des Carmes de Pont l'Abbé au début des années 1900.
La rosace et le clocher de l’église des Carmes de Pont l’Abbé. Carte postale du début des années 1900.

Blason de la commune de Pont-l’Abbé

Blason de la commune de Pont-L'Abbé.
Blason de la commune de Pont-L’Abbé.

Description
D’or au lion de gueules.

Détails
Ce sont les armoiries des anciens seigneurs de la ville.
Source : wikipedia.org






Situation géographique

Catégories : Non classé