Grand-Auverné est une commune du département de Loire-Atlantique. Elle se trouve en Pays Nantais dans le Pays de La Mée. Elle se situe à 17 km au sud de la ville de Châteaubriant.

Des informations sur Grand-Auverné

Département : Loire-Atlantique
Arrondissement : Châteaubriant-Ancenis
Canton : Châteaubriant
Intercommunalité : CC Châteaubriant-Derval

Pays historique
: Le Pays Nantais
Pays traditionnel : Le Pays de La Mée

Gentilé : Alvernes
Population : 768 hab. (2018)
Densité : 22 hab./km²
Superficie : 34,4 km²

Adresse de la mairie : 7 rue de la Barre David, 44520 Grand-Auverné
Site internet : www.grand-auverne.fr

Communes limitrophes : Moisdon-la-RivièrePetit-AuvernéVallons-de-l’ErdreRiailléLa Meilleraye-de-Bretagne

Toponymie de Grand-Auverné

L’origine du nom vient probablement de vernos, aulnes.

En breton, la commune se nomme Arwerneg-Veur.

Histoire de la commune de Grand-Auverné

Avant la fin du XIXe siècle,huit mégalithes sont encore dénombrés sur la commune d’Auverné, seuls ou en alignements. Depuis, plusieurs menhirs et dolmens ont disparu. Des retranchements marquent le sol d’anciennes frontières, et, en trois sites différents, des sépultures celtes ou mérovingiennes sont découvertes.

Ces lieux, habités à une époque très lointaine, formèrent une paroisse importante. En 1140, l’abbé Rivalon guide des moines cisterciens vers Melleray, endroit favorable à la création d’une nouvelle abbaye. Mouvance de la baronnie de Vioreau, la paroisse dépend alors de la seigneurie de la Haie, et, à la veille de la Révolution, on dénombre trois juridictions seigneuriales : la Haie, le Val et la Rivière.

Les seigneurs de la Rivière ont illustré l’histoire bretonne et française. Les sites du Val et de la Petite-Haie possèdent encore des manoirs. La Rivière, totalement remaniée, est détachée de la commune. Pendant la Révolution, la paroisse, contiguë à la Forges-Neuve, est le camp vert des chouans, établis sur les vastes landes. Le harcèlement des chouans est violemment réprimé par la garde nationale, la population est soumise a des massacres et des brutalités.

À la demande de notables, la partie est de la commune forme, en 1793, la commune indépendante du Petit-Auverné, et la chapelle Saint-Sulpice, succursale de Saint-Pierre d’Auverné depuis 1607, est érigée en église en 1801. Les richesses produites par les habitants d’Auverné proviennent de l’agriculture et d’importantes carrières de pierre ou d’ardoise ainsi que de la Forge-Neuve toute proche. Actuellement, en plus de l’agriculture, des carrières de sable d’anciens fonds marins sont en exploitation.

Vue générale du bourg de Grand-Auverné dans les années 1900.
Vue générale du bourg de Grand-Auverné dans les années 1900.

Blason de la commune de Grand-Auverné

Blason de la commune de Grand-Auverné.
Blason de la commune de Grand-Auverné.

Description
De gueules au chevron d’or accompagné de trois fleurs de lys du même ; au chef d’hermine.
Source : wikipedia.org











Situation géographique

Catégories : Non classé