Kermaria-Sulard est une commune du département des Côtes d’Armor. Elle se trouve en Trégor dans le Grand Trégor. Elle se situe à 9 km au nord-est de Lannion.

Des informations sur Kermaria-Sulard

Département : Côtes d’Armor
Arrondissement : Lannion
Canton : Perros-Guirrec
Intercommunalité : Lannion Trégor Communauté

Pays historique
: Le Trégor
Pays traditionnel : Le Grand Trégor

Gentilé : Kermarianais, Kermarianaises
Population : 1 049 hab. (2017)
Densité : 116 hab./km²
Superficie : 9,02 km²

Adresse de la mairie : 14 Rue de la Mairie, 22450 Kermaria-Sulard
Site internet : www.kermaria-sulard.fr

Communes limitrophes : LouannecTrélévernCamlezCoatrévenTrézényRospezLannion

Toponymie de Kermaria-Sulard

L’origine du nom vient du breton ker, village, maria , pour la vierge Marie, et probablement du latin solarium, endroit exposé au soleil, terrasse, puis étage, grenier ou chambre haute.

En breton, la commune se nomme Kervaria-Sular.

Histoire de la commune de Kermaria-Sulard

La paroisse de Kermaria-Sulard est mentionnée sous le nom de Ville Beate Marie Insuler en 1330, dans les actes de canonisation de saint Yves. Elle est alors aux mains des seigneurs qui édifient l’enceinte circulaire de Coatélec ainsi que deux mottes castrales, sur l’emplacement actuel du bourg.

La paroisse devient par la suite le berceau des Kerimel, dont l’histoire retient les noms de Geoffroy, chevalier tué par les Anglais lors du sac de Lannion en 1346, et de son fils, Geoffroy lui aussi, compagnon de Bertrand Du Guesclin, maréchal de Bretagne de 1381 à 1383.

Succursale de la paroisse de Louannec jusqu’à la Révolution, Kermaria-Sulard est érigé en commune le 17 février 1790.

La commune reste essentiellement agricole jusque dans les années 1950.

Un coin du bourg de Kermaria-Sulard au début des années 1900.
Un coin du bourg de Kermaria-Sulard au début des années 1900.

Situation géographique

Catégories : Non classé