Rospez est une commune du département des Côtes d’Armor. Elle se trouve en Trégor dans le Grand Trégor. Elle se situe à 6 km à l’est de la ville de Lannion.

Des informations sur Rospez

Département : Côtes d’Armor
Arrondissement : Lannion
Canton : Lannion
Intercommunalité : Lannion Trégor Communauté

Pays historique
: Le Trégor
Pays traditionnel : Le Grand Trégor

Gentilé : Rospéziens, Rospéziennes
Population : 1 758 hab. (2017)
Densité : 133 hab./km²
Superficie : 13,24 km²

Adresse de la mairie : Rue de la Mairie, 22300 Rospez
Site internet : www.rospez.fr

Communes limitrophes : Kermaria-SulardTrézényLanmérinQuempervenCaouënnec-LanvézéacLannionLouannec

Toponymie de Rospez

Le premier toponyme, Rosbeith, est formé à partir de l’ancien breton ros, tertre ou colline, et d’un second élément obscur.

En breton, la commune se nomme Rospez.

Histoire de la commune de Rospez

L’origine ancienne de l’occupation humaine du site de Rospez est probable comme semble l’indiquer la découverte de briques romaines à la croix de Convenant-Creiz, ce qui s’explique par la proximité de la voie romaine Cesson-Le Yaudet.

Des parcelles situées dans la partie sud de la paroisse portant le nom de Hlastr, cloître, rendent possible la présence d’un établissement monastique au haut Moyen Âge, dont la destruction aurait pu motiver le déplacement du centre de peuplement primitif.

Sous la forme Rosbeith, l’agglomération apparaît pour la première fois dans un évangéliaire de 909.

Rospez est une paroisse du diocèse de Tréguier dès 1437. Le Minihy-Rospez – ou fief de l’évêque de Tréguier dans cette paroisse – est indiqué comme formant une trève distincte, mais non comme une paroisse succursale.

La commune élit sa première municipalité en 1790. Elle accroît son territoire en 1825 et 1826, acquérant l’entrave de la Ville-Blanche et deux fractions de Buhulien.

Un coin de la place du bourg de Rospez au début des années 1900.
Un coin de la place du bourg de Rospez au début des années 1900.

Situation géographique

Catégories : Non classé