La Remaudière est une commune du département de Loire-Atlantique. Elle se trouve en Pays Nantais dans le Vignoble. Elle se situe à 30 km à l’est de la ville de Nantes.

Des informations sur La Remaudière

Département : Loire-Atlantique
Arrondissement : Nantes
Canton : Vallet
Intercommunalité : CC Sèvre et Loire

Pays historique
: Le Pays Nantais
Pays traditionnel : Le Vignoble

Gentilé : Remaudièrois, Remaudièroises
Population : 1 287 hab. (2018)
Densité : 99 hab./km²
Superficie : 12,98 km²

Adresse de la mairie : 22 rue Olivier de Clisson, 44430 La Remaudière
Site internet : www.laremaudiere.fr

Communes limitrophes : Le Loroux-BottereauLe LandreauValletLa RegrippièreLa Boissière-du-Doré

Toponymie de La Remaudière

L’origine du nom vient peut-être du patronyme germanique Hraban-wald, avec le suffixe aria.

En breton, la commune se nomme Kerravaot.

Histoire de la commune de La Remaudière

La fondation du village remonte au IVe sicle, époque de l’évangélisation du sud de la Loire, mais un dolmen, appelé « la pierre qui vit », et des vestiges gallo-romains semblent attester une présence humaine ancienne sur le territoire dès l’époque antique.
Autour de l’an 1000, le domaine est réuni à la baronnie de Champtoceaux, située plus au nord, rompant l’homogénéité des marches séparant Bretagne et Anjou. En 1224, le roi de France, Louis VIII, l’offre en récompense au duc Mauclerc, duc de Bretagne, à la condition qu’il y soit conservé les traditions angevines.

À la fin du XVIIIe siècle, le territoire est une terre bocagère aux landes très étendues. Agrandi par la trêve du village voisin, La Boissière-du-Doré, le village devient par la suite une commune.

Dès 1793, les habitants participent massivement au soulèvement royaliste avec leur voisins de Loroux-Bottereau. Une histoire raconte qu’un coffret rempli de pièces d’or est retrouvé sur un chemin de La Boissière-du-Doré quelques années plus tard. Probable trésor d’un détachement de Vendéens qui, surpris par les républicains, se seraient sauvés en le laissant sur place.

Le village se développe au XIXe siècle pour doubler sa population en cent ans. La commune conserve un hangar à piles rondes, d’un type rare dans le canton, caractéristique de la région sud de la Loire, notamment du vignoble de Clisson.

L'église et le calvaire dans le bourg de La Remaudière dans les années 1900.
L’église et le calvaire dans le bourg de La Renaudière dans les années 1900.

Blason de la commune de la Remaudière

Blason de la commune de La Remaudière.
Blason de la commune de La Remaudière.

Description
De gueules à la cotice ondée d’argent accompagnée à dextre d’un lion d’argent et à senestre d’une grappe de raisin feuillée d’or ; au chef d’hermine.
Source : wikipedia.org











Situation géographique

Catégories : Non classé